Les dessous de la Coupe du monde au Qatar 2022

La Coupe du monde au Qatar a commencé. Et le coeur n’y est pas.

J’ai du mal à me passionner pour ces grandes messes du foot d’habitude, mais un gros malaise m’envahit quand je pense au Qatar et aux différents scandales qui entourent l’attribution de la Coupe du monde, la construction des stades et le régime politique du pays hôte. C’est ce malaise, proche de la nausée, qui a inspiré les dessins et l’animation de cet article.

6500 morts

6500 ouvriers seraient morts durant la construction des stades et des infrastructures sportives au Qatar. Un nombre hallucinant et indécent, qui pourrait être en dessous de la réalité. En marge de ce nombre, il y a la situation des ouvriers migrants, venus au Qatar d’Inde, du Pakistan ou du Bangladesh chercher du travail et piégés par un système économique proche de l’esclavage, qui ignore les droits de l’homme et les droits du travail.

La face cachée de la coupe du monde au Qatar 2022 - vector illustration

Et tandis que le régime qatari et la FIFA minimise le scandale, c’est à tous ces hommes que je pense en dessinant cette illustration. Ces migrants piégés dans un rêve qui s’est transformé en cauchemar.

Corruption et gaspillage énergétique

En début d’année, on se moquait de la neige artificielle et des pistes de ski dans les friches industrielles des Jeux Olympiques de Pékin. Un désastre écologique qui n’a rien à envier aux stades climatisés du Qatar.

De nombreuses accusations de corruption ont circulé sur l’attribution de la Coupe du monde au Qatar, pointant notamment Nicolas Sarkozy et Michel Platini. C’est tout le système de vote opaque de la FIFA qui est mis en cause. On y ajoute des rumeurs d’un pacte secret entre Vladimir Poutine et les dirigeants qatari pour compléter le scandale.

La compétition a à peine commencé que des accusations de corruption et de fraude entourent le match d’ouverture.

Le feuilleton des jeux de pouvoir et d’argent derrière la compétition s’avère donc bien plus passionnante et tragique que la Coupe du monde elle-même. Un scénario aussi juteux que Succession ou aussi sanglant que Game of Thrones.

Boycotter ou pas ?

Faut-il boycotter la compétition ? Après réflexion, j’ai décidé de ne pas boycotter l’événement. Le boycott ne ramènera pas les morts à la vie, n’empêchera pas les climatiseurs de souffler et ne changera probablement rien au régime en place. Je regarderai de toute façon très peu, uniquement les matches des Diables rouges, probablement en dessinant

3 commentaires sur “Les dessous de la Coupe du monde au Qatar 2022

Ajouter un commentaire

  1. Complètement d’accord ! Déjà chez nous, des joueurs surpayés (et c’est pour cette raison que je ne regarde plus le foot), et cette coupe du monde « horrible » avec tous les arguments cités dans ton article.
    Quand tous ces gens-là arrêteront de pourrir le sport, avec les médias et certains sponsors, les poules auront des dents… C’est bien triste et ce n’est pas un exemple pour les enfants.

    Aimé par 1 personne

  2. Belle illustration, très bien trouvée ! Je n’aime pas le foot, ce milieu est très « pourri » également, et la mentalité des joueurs en général ne s’approche que rarement de mes valeurs et même si j’aimais le foot, je ne pense pas que je regarderai. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :