Visiter Gand : découvrir les incontournables en un week-end

En juillet 2020, nous avons passé un week-end à Gand. Ce n’était pas ce qui était prévu. Nous avions réservé des vacances au Portugal, mais suite à l’annulation du voyage, nous avons choisi de rester en Belgique. Visiter Gand n’était pas un lot de consolation. Malgré une météo pluvieuse et les mesures sanitaires, nous avons passé un beau moment dans cette vieille ville flamande.

Comme Bruges et Anvers, Gand témoigne d’un riche passé artistique, culturel et économique. C’est une des ces villes où, à chaque foulée, l’histoire vous rattrape. Il y a de quoi y passer un joli week-end, en famille ou en amoureux, pour découvrir les trésors du passé et des facettes plus modernes et insolites.

L’héritage du passé

Au Moyen-Age et à la Renaissance, Gand était une des villes les plus importantes d’Europe. Un centre économique et culturel florissant, grâce notamment à l’industrie drapière. C’est ici qu’est né Charles Quint. C’est ici aussi que les frères Van Eyck ont peint L’Agneau mystique, chef d’oeuvre de la peinture flamande.

Vue des toits et tours de Gand depuis le Gravensteen
Les tours de Gand, vues depuis le Château des Comtes

De ce riche passé, Gand a conservé de nombreuses traces, mises fièrement en valeur. L’Agneau mystique est toujours conservé dans la cathédrale Saint-Bavon. La tour de la cathédrale et celles de l‘église Saint-Nicolas, du Beffroi et de l’ancien bâtiment de la Poste dominent le piétonnier du centre historique. Les terrasses des restaurants ont fleuri le long du Graslei (quai aux herbes) et du Korenlei (quai aux grains) qui bordent la Lys. Le Gravensteen (Château des comtes) est une curiosité : un château médiéval en plein centre ville.

Le coeur historique

Quand vous arrivez au centre de Gand, ce qui vous frappe c’est la façon dont les richesses architecturales du passé dialoguent avec le présent. Il y a plus de dix ans que nous ne sommes plus venus au centre de la ville. Lors de notre dernier séjour, en hiver, il y avait beaucoup de travaux un peu partout dans le centre ville. La météo était lugubre. Nous avions été impressionnés par la beauté des architectures médiévales, sans tomber sous le charme de ville.

La Lys, le Graslei et les bateaux : le coeur touristique de Gand

Depuis, tout a changé. Les travaux sont terminés. Tout a été fait pour assurer le bonheur des touristes, sans compromettre le confort des habitants. La Lys qui traverse la ville est sillonnée par des embarcations de toutes sortes, du bateau-mouche bondé de touristes au kayaks. Et, entre deux averses, Gand nous a dévoilés ses charmes

Le Graslei

Pour ce week-end en famille, nous avions choisi l’hôtel Marriott, sur le Korenlei. Nous avons été un peu déçus par l’intérieur, dont le modernisme tranche avec le décor environnant. Par contre, la situation de l’hôtel est idéale. En sortant, vous découvrez une vue panoramique sur le Korenlei et le Graslei, avec les tours de Saint-Nicolas et du Beffroi en arrière-plan.

Visiter Gand : Graslei vu depuis le Korenlei

Autrefois, le Graslei était un des centres de l’activité économique de Gand. C’est aujourd’hui son épicentre touristique, d’où partent les bateaux chargés de touristes. La plupart des vieilles maisons des corporations sont aujourd’hui des restaurants et des brasseries. Sur le quai, les terrasses masquent un peu les bâtiments. N’oubliez pas de lever les yeux pour admirer les détails architecturaux.

Visiter Gand : Graslei (détail des architectures)

Le Graslei est aussi un endroit plein de charme, où les touristes et les Gantois viennent s’asseoir au bord de l’eau pour papoter en amoureux ou entre amis, manger un snack ou simplement regarder passer les bateaux.

Visiter Gand : Graslei, vue d'ensemble

Le Gravensteen

Le Château des Comtes de Flandres est situé non loin du Graslei, au confluent de la Lys et de l’Escaut. C’est un des plus beaux châteaux médiévaux de Belgique. Construit en 1180 par le comte Philippe d’Alsace, il a connu une histoire tumultueuse et insolite. Résidence des comtes de Flandre jusqu’au 14e siècle, il est transformé en prison. Au 18e siècle, il abrite une filature de coton et des ateliers, avant d’échapper de peu à la démolition, d’être restauré et de devenir un des pôles touristiques de la ville.

Visiter Gand : le donjon du Gravensteen (Château des Comtes)

La visite du château est incontournable pour les familles, avec un parcours et un audio-guide pensés pour les enfants. Les gosses rêvant de chevaliers et de princesses frémiront devant les instruments de torture dans la crypte, rêveront devant les armures et les armes médiévales.

La salle de torture, dans la crypte du Chateau des Comtes (Gand)
La salle de torture

Leurs parents seront surtout séduits par la vue panoramique spectaculaire sur le vieux Gand en haut du donjon.

Vue sur Gand depuis le donjon du Château des Comtes

L’église Saint-Nicolas

Gand : église Saint-Nicolas
La silhouette trapue de l’église Saint-Nicolas

Après avoir visité le Gravensteen, nous traversons la Lys pour retourner vers l’ancienne Poste (devenue un hôtel et un centre commercial) et l’église Saint-Nicolas. Jusqu’en novembre 2021, l’église accueille le spectacle Lights on Van Eyck, un son et lumière immersif autour des oeuvres de Van Eyck.

Lights on Van Eyck : projection de détails de l'Agneau mystique
Projection de détails de l’Agneau mystique

Saint-Bavon et l’Agneau mystique

Après le spectacle, nous voulions voir le vrai Agneau mystique, conservé en la cathédrale Saint-Bavon. En juillet 2020, il fallait réserver et payer une dizaine d’euros pour le « privilège » d’admirer ce chef-d’oeuvre. Le retable était exposé derrière une vitre dans une petite pièce sombre. Grosse déception. Pas par la peinture en elle-même, mais par l’impossibilité de l’admirer dans des conditions décentes.

Retable de l'Agneau mystique de Jean Van Eyck (Saint-Bavon, Gand)
L’Agneau mystique derrière sa vitre

C’est dommage car le retable est imposant et fourmille de petits détails qu’on aimerait avoir l’occasion de regarder. Depuis notre visite, l’Agneau mystique a été installé dans un nouveau « centre du visiteur », dans la crypte de la cathédrale, et fait à présent partie d’une visite en réalité augmentée.

Avant de quitter la cathédrale, ne manquez pas l’impressionnante chaire de vérité, oeuvre du sculpteur Laurent Delvaux.

Chaire de vérité de la cathédrale Saint-Bavon (Gand) par Laurent Delvaux

Le Beffroi

La tour gothique du Beffroi de Gand fait face à la cathédrale Saint-Bavon. J’ai essayé de le photographier à travers la sculpture qui évoque la forme du retable de Van Eyck, devant la cathédrale. C’est une façon de réunir en une seule image deux des symboles emblématiques de la ville. Il est possible de le visiter et de grimper au sommet, pour une autre vue panoramique sur la ville.

Le Beffroi de Gans sous la pluie

Visiter Gand de nuit

Visiter Gand la nuit : romantique Graslei

Le soir tombé, Gand se transforme. Les rues se vident de la plupart des touristes, le calme s’installe, le rythme ralentit et l’ambiance de la ville change. Comme à Bruges, c’est le moment que je préfère. En marchant dans les rues du vieux Gand, on redécouvre les rues et les architectures sous un jour nouveau.

Balade à Gand le soir : les lumières du coeur historique

Les maisons du Graslei et les tours se reflètent dans l’eau de la Lys. L’éclairage nocturne dans les rues du coeur historique a été pensé pour mettre en valeur les vieux bâtiments. Difficile de ne pas tomber sous le charme.

Balade en amoureux le soir, près du Gravensteen à Gand

Shopping à Gand

Shopping à Gand : un autre façon de découvrir la ville

En s’écartant un peu du coeur historique, on découvre d’autres facettes de Gand. Les styles architecturaux dans les rues commerçantes sont moins anciens et plus variés. Au fil de la flânerie, vous trouverez dans ces rues des magasins pour tous les goûts.

Visiter Gand : balade et flânerie

Rythmée par les canaux et les quais, la balade dans le centre ville est agréable. Des fleurs et de la verdure égayent la promenade. La priorité est donnée aux piétons et aux vélos. Certaines zones sont interdites aux voitures.

Street art

Street art à Gand : détail d'un graffiti de Bué the Warrior, Resto et Dick Tate

En flânant, l’amateur de street art tombera sur quelques pépites, disséminées dans la ville. Il y a même une « Ruelle des Graffitis ». L’office du tourisme propose un plan street art Sorry, not sorry qui indique les meilleurs spots. A l’occasion de l’année Van Eyck, en 2020, Gand a commandé des oeuvres d’artistes internationaux librement inspirées par l’Agneau mystique. Ce graffiti de Bart Smeets est lui une commande de 20th Century Fox pour la promotion du film Monuments Men, dans lequel figure le retable de Van Eyck.

Street art Van Eyck à Gand
Détail du graffiti Monuments Men de Bart Smeets

Où manger ?

Vous trouverez de nombreux restaurants à Gand et tous types de cuisine, du fast food à la haute gastronomie. Nous avons mangé notamment à la Brasserie De Graslei, qui propose des spécialités gantoises préparées avec un brin de modernité. Au rayon des spécialités culinaires régionales à tester, citons les carbonnades flamandes, le waterzooi, les gaufres, les cuberdons, sans oublier la bière.

Une des spécialités gantoises du Graslei

Gand Saint-Pierre

Gare de Gand Saint-Pierre (extérieur)

ll faut compter une vingtaine de minutes pour voyager en train de Bruxelles à Gand. Vous descendez à la gare de Gand Saint-Pierre, un édifice qui a été récemment rénové de fond en comble, tout en gardant une partie de son architecture d’origine. La tour de la gare est un joli rappel des différents tours et clochers qui dominent le centre historique.

Intérieur de la gare de Gand Saint-Pierre

Infos pratiques

N’hésitez pas à faire un tour sur Visit Gent, le site de l’agence du tourisme de Gand. Disponible en français, il est riche en informations et en bons plans. Il devrait vous aider à bien préparer votre séjour.

Gand, incontournable pour un week-end et plus

Le week-end était trop court. Nous avons passé deux jours et demi à Gand, mais c’était trop peu pour explorer tout ce que la ville à offrir. La météo capricieuse et l’obligation (liée aux mesures sanitaires) de réserver pour chaque activité ont un peu bousculé nos plans. Nous n’avons pas eu le temps de visiter les musées ni de monter au-dessus du Beffroi. Nous n’avons pas non plus eu l’occasion de faire en tour en bateau.

Visiter Gand en kayak
Le kayak : un autre façon de découvrir les charmes de Gand

Souvent comparée à Bruges, Gand n’a rien à envier à la Venise du Nord. On retrouve des architectures et des ambiances similaires dans les deux villes, mais elles ont toutes deux leur personnalité et leurs atouts.

Nous retournerons à Gand. Pour visiter ce que nous avons raté, mais aussi pour le plaisir de marcher dans ses rues, de boire une bière ou de déguster un Waterzooi à la gantoise.

Restez dans les parages. Il me reste quelques photos à vous montrer de ce week-end. D’autres articles vont suivre…

Gand : le Gravensteen (vu de nuit)
Le Château des Comtes n’a pas révélé tous ses mystères…

6 commentaires sur “Visiter Gand : découvrir les incontournables en un week-end

Ajouter un commentaire

  1. Cette est très jolie, les villes flamandes m’attirent souvent je dois dire. J’avais beaucoup aimé Bruges, bien que très touristique, il faut savoir jongler pour ne pas saturer bien évidemment. Je comprends que le retable doit être protégé mais effectivement, pour ceux qui viennent de loin pour le voir, ça doit être une déception.
    Les rues, les tours et le château sont superbes ! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Si tu as aimé Bruges, tu devrais aimer Gand (et Anvers aussi). Il me semble que Gand est un peu moins touristique que Bruges, mais comme on l’a visitée à un moment un peu particulier, c’est difficile à dire.
      Le retable doit être protégé, mais toutes les conditions d’exposition ne se justifient pas. mais peut-être que ça a changé avec le nouvel aménagement.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :