Mystère(s) à Gand (une autre façon de voyager)

Il y a quelques semaines, je t’emmenais visiter Gand à travers une vidéo et une série de photos, prises en juillet 2020. Cet article a fait remonter à la surface le souvenir d’un autre séjour gantois, en novembre 2009. Cette escapade automnale s’était déroulée dans une ville en plein chantier et sous une météo grise et maussade. Pas l’idéal pour réussir de belles photos de voyage. J’avais néanmoins tiré de ce périple une belle série de photos, assez sombres et mystérieuses.

Je découvrais Lightroom à l’époque. Déçu par les conditions lumineuses du week-end passé à Gand, j’avais passé pas mal de temps à donner à ces images l’ambiance que je recherchais, en travaillant beaucoup sur les couleurs et la lumière. Je voulais recréer l’atmosphère étrange et mystérieuse ressentie par instant dans la ville, et que ne rendaient pas les photos brutes.

J’ai souri en revoyant ces photos. Parce que je ne les développerais plus nécessairement ainsi aujourd’hui. Et aussi parce que j’aime toujours beaucoup cette série, qui témoigne de mon côté obscur d’amateur de littérature et de cinéma fantastique.

Dans cet article, je te propose donc un voyage dans le passé et le mystère à travers cette série de photos. C’est aussi une autre façon de visiter Gand, en faisant appel à l’imagination et le rêve.

Le Monstre de Gravensteen

Entrée du Château des Comtes (Gravensteen) à Gand

Je ne peux pas m’empêcher de voir le visage d’un monstre lugubre dans l’entrée du Château des Comtes (Gravensteen) de Gand. Une gueule aux dents acérées, trois yeux qui semblent vous fixer, une peau de pierre rugueuse.

Le secret du donjon

Le secret du donjon du Gravensteen (Gand)

Visiter le château quand il fait mauvais ajoute du sel à l’aventure. Une ambiance gothique qui laisse vagabonder ton imagination.

Mystère sur les remparts

Mystère sur les remparts du Gravensteen (Gand)

Gand est une ville de tours et de clochers. Du haut du donjon, tu contemples la ville qui étale ses toits, ses tours, ses folies gothiques et médiévales autour de toi. En arpentant le chemin de ronde, à l’abri des épais remparts du château, des fragments de la ville apparaissent.

Les ombres du beffroi

Mystère autour du beffroi de Gand

A l’horloge du beffroi de Gand, les minutes ont continué de défiler. Puis les années. Mais le temps s’est à jamais figé dans cette image. C’est la magie de la photographie.

Beffroi de Gand en clair-obscur et contrejour

On n’a pas eu que du mauvais temps ce week-end-là à Gand. Le soleil a percé les nuages subitement, derrière les silhouettes gothiques du beffroi et des toits gantois, juste le temps de prendre quelques photos en clair-obscur.

Silhouette du beffroi de Gand en contrejour

Effroi sur les toits

Effroi sur les toits de Gand

En se promenant dans les rues du coeur historique, n’hésite pas à lever les yeux. Il se passe bien des choses en hauteur. Les sculptures et les décorations perchées racontent bien des histoires. Cette ombre hante encore ma mémoire. On dirait que cette étrange créature est vivante, qu’elle va s’élancer et fondre du toit sur toi.

Les reflets du passé

Reflets du passé (Gand)

À Gand, le passé t’encercle. Lors de ces jours de novembre, hors saison, dans la ville en chantier, les terrasses étaient remisées, le tourisme était oublié. Le passé mystérieux se reflétaient dans les flaques.

Un parapluie dans la nuit

Vieille façade au parapluie (Gand, Belgique)

Lors de ces jours sombres et pluvieux, tu avais bien besoin d’un parapluie de lumière. Pour rester au sec et pour garder le moral.

Le canal fantôme

Vélo au bord d'un canal à Gand

Le mauvais temps a fait fuir les touristes. Les Gantois sont terrés chez eux. Gand est une ville fantôme.

Ombre et lumière

Ombres et lumière : Gand en clair-obscur

Dans cette atmosphère en clair obscur, les vieilles maisons de Gand sont à la fois belles et sinistres. « Il y a bien des secrets derrière nos fenêtres.« , semblent-elles murmurer.

Vers la lumière

Vers la lumière, sur les canaux de Gand

L’histoire se termine bien. Au bout du voyage dans le mystère ténébreux, la lumière revient. Le soleil allonge des ombres sur les vieux pavés et se reflète dans les eaux calmes des canaux.

La fin du voyage

Voilà. Ce voyage mystérieux dans les rues de Gand s’achève ici. La plupart des photos de cette série ont conservé leur traitement d’origine. Quelques-unes ont subi un petit lifting, parce que je trouvais le processing un peu daté ou qu’elles ne s’intégraient pas bien dans la série.

J’ai un peu perdu l’habitude d’éditer mes photos ainsi. Aujourd’hui, j’ai la main plus légère, j’essaie moins de transformer les images.

Si tu veux savoir, comment j’ai travaillé sur ces images pour leur donner cette atmosphère intrigante et fantastique, cet article te donne un exemple à suivre sur Lightroom.

As-tu aimé ce voyage dans les mystères de Gand ?

3 commentaires sur “Mystère(s) à Gand (une autre façon de voyager)

Ajouter un commentaire

  1. J’ai bien aimé cette série entre ombres et lumières ! Je trouve qu’on apprécie davantage la découpe des monuments et des toits dans le ciel. Et les clair-obscurs sont très réussis également. Reportage sympa !

    J'aime

  2. Très sympa de revenir sur une ancienne série ! J’aime bien le traitement inquiétant que tu lui as donné ! Même si avec le temps, on affine son post-traitement, je le trouve marqué dans le style, la thématique tu as abordé, mais pas too much ! 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :