Comment photographier les flaques avec un iPhone ?

Comment prendre des photos quand on n’a pas d’appareil photo sous la main ? Comment photographier avec un iPhone ou un smartphone ? Comment éditer et développer ses photos sur iPad ou sur mobile ? Et comment photographier un lieu qu’on connaît par coeur de façon différente ? C’est de tout cela dont il est question dans cet article, à partir de quelques photos de flaques d’eau prises dans les bois autour du Fort de la Chartreuse, à Liège (Belgique).

Reflet dans les flaques de la Chartreuse - photo iPhone développée avec Lightroom sur iPad

Changement d’habitudes

Le confinement a modifié mes habitudes photographiques. Avant la pandémie, j’emportais toujours un appareil photo, même quand j’allais promener le chien. Amateur de street photography, je sais que l’inattendu peut se produire au coin de la rue, à tout moment, et être la source d’une bonne photo.

Pendant le confinement, j’ai délaissé cette bonne habitude. Comme les sorties se sont réduites au strict nécessaire, j’ai laissé mon appareil dans son sac photo, y compris pour les balades quotidiennes avec le chien.

J’ai déjà abondamment photographié le bois qui entoure le Fort de la Chartreuse (Liège), à deux pas de chez moi. Les ruines du fort et le domaine qui l’entoure offrent quelques belles opportunités photographiques, mais j’avais un peu l’impression d’en avoir fait le tour.

Reflets équatoriaux (bois de la Chartreuse, Liège)

Les jours de grand froid, puis les chutes de neige cet hiver, m’ont un peu redonné de l’inspiration et de la motivation, puis avec le printemps pluvieux, l’appareil photo est retourné dans son sac.

La luxuriance de l’été

Après quelques jours caniculaires, la pluie est revenue. Les balades avec le chien entre deux averses et deux orages, m’ont fait découvrir un autre paysage. De larges flaques d’eau barraient les sentiers et les chemins, formant des miroirs où se reflétait la luxuriance de l’été. Le vert exubérant des feuillages, gavé d’humidité, donnait au domaine un faux air de forêt équatoriale.

Reflets de lumière et d'arbres dans les flaques de la Chartreuse (Liège)

La taille impressionnante des flaques et l’ambiance un peu moite, presque tropicale, ont réveillé mon instinct de photographe. Hélas, ce jour-là, je n’avais pas emporté d’appareil photo. J’ai donc sorti mon iPhone et pris rapidement une photo. Je l’ai éditée sommairement avec Lightroom sur le téléphone avant de la poster sur Facebook et Instagram. Les commentaires reçus m’ont incité à en prendre d’autres. C’est ainsi que cette photo isolée est devenu le point de départ d’une série.

Boue tropicale et flaque, bois de la Chartreuse (Liège)

Ce n’est pas la première fois que je m’intéresse aux flaques de la Chartreuse. Je les ai photographiées en hiver, durcies par le gel, et le pouvoir photogénique des reflets dans l’eau m’a toujours captivé. Dans cette série, j’ai cherché à rendre l’ambiance tropicale que j’avais ressenti autour de ces flaques, l’atmosphère humide et la lumière d’été.

Je me suis donné comme défi de photographier et d’éditer toute la série uniquement sur mobile. Les photos ont été prises avec un iPhone, puis développées avec Lightroom Mobile sur iPad.

Monument du Fort de la Chartreuse et reflet

Shot on iPhone

J’ai déjà utilisé l’iPhone pour filmer des vidéos, mais je l’utilise rarement pour prendre des photos artistiques. Je suis toujours un peu frustré par le manque de réglages proposés et la qualité du capteur ne répond pas toujours à mes ambitions. Ce projet était donc l’occasion de (re)découvrir les possibilités photographiques du téléphone. Les photos ont été prises au format vertical, un peu à la sauvette.

L'arbre se reflète dans les flaques (Fort de la Chartreuse, Liège)

Lightroom mobile

Je suis plus familier de Lightroom Classic que de la version Mobile. Je n’aime pas trop éditer et développer des photos sur l’iPhone. J’ai l’impression de ne pas avoir autant de finesse dans les réglages que sur la version pour ordinateur. Le format de l’écran du téléphone empêche de voir les détails des photos. Il n’y a rien de tel qu’un bel écran, bien calibré, pour retravailler les photos. Lightroom pour iPhone, c’est idéal pour un edit rapide de clichés pour Instagram.

Le banc et la flaque - Fort de la Chartreuse (Liège)

J’ai édité les deux premières photos sur l’iPhone. Quand l’idée d’en faire une série s’est imposée, je me suis dit que c’était une bonne occasion de tester Lightroom pour iPad. La version de Lightroom pour iPad est un bon compromis. La taille de l’écran permet de mieux voir les détails des images. L’Apple Pencil permet des réglages précis. L’interface est bien pensée et offre l’essentiel des fonctionnalités de l’application Desktop, y compris les presets utilisateurs.

Panier de basket et son reflet - Fort de la Chartreuse

Je suis souvent déçu par l’aspect un peu terne des photos du smartphone. Le passage par Lightroom m’a permis de remédier à ce défaut, de leur redonner des couleurs et du contraste, et de recréer l’ambiance que je cherchais. Une atmosphère pas très éloignée du travail de développement sur Lightroom Classic à partir de photos RAW.

Tables de ping-pong inondées - Fort de la Chartreuse

Le chien qui aimait les flaques

Le photographe aime les flaques et leurs reflets. Son chien les adore aussi, pour y courir, y sauter et y jouer. Tandis que je m’arrête pour prendre des photos, Kuzko s’impatiente. Puis il s’est défoulé dans cette flaque. La série photo s’est donc complétée de cette courte vidéo. Comme les photos, elle a été tournée avec l’iPhone, puis montée sur iPad (avec Adobe Premiere Rush).

Une expérience à réitérer ?

Je suis plutôt satisfait de cette série estivale. Je l’ai commencée de façon fortuite et ludique, sans pression, comme une récréation. Elle m’a permis de redécouvrir le plaisir de photographier avec un smartphone (et de prendre des photos, tout court). Puis, elle m’a amené à tester Lightroom pour iPad.

Elle montre bien que les smartphones sont devenus des appareils photos puissants et convaincants. Ils ne rivalisent pas avec un compact expert, un hybride ou un reflex, mais proposent une bonne alternative quand on n’a pas envie de s’encombrer d’un appareil.

L’édition sur smartphone ou tablette est une bonne solution quand on est en déplacement ou pour des projets simples et rapides. J’ai l’intention de continuer d’explorer les possibilités de l’app pour voir si elle est à la hauteur pour le développement de photos qui demandent plus post-production.

Ce projet me donne envie de continuer à expérimenter avec la photographie mobile, tant la prise de vue que l’édition. Il me motive aussi à poursuivre le développement des photos qui dorment dans mon disque dur. Enfin, il m’a convaincu d’oublier moins souvent mon appareil photo quand je pars en balade avec le chien. Même si Kuzko, doit patienter un peu pendant la promenade…

5 commentaires sur “Comment photographier les flaques avec un iPhone ?

Ajouter un commentaire

  1. Tes photos sont très sympas ! Sur mobile, je ne vois pas l’intérêt de Lightroom pour un photographe qui veut aller au delà de la publication Instagram. J’avais testé sur iPad, c’est plus pratique, mais pour la récupérer ses réglages dans Lightroom Classic, on ne peut pas. Quand je prends des photos au portable, je les copie sur mon ordi et les traite avec L. Classic, comme ça j’ai l’historique de modification du fichier. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Pas convaincu non plus que la version iPad puisse remplacer la version Classic. C’est peut-être amené à évoluer : Adobe fait de gros effort pour déployer ses logiciels phares sur iPad (dont Photoshop et Illustrator). Il n’est donc pas exclu que dans un avenir plus ou moins proche l’intégration soit meilleure. En attendant, comme tu le dis, pour les photos Instagram, c’est parfait !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :