Photo culinaire : photographier les aliments au smartphone

Ce week-end, petite folie ! Nous sommes aller dîner au Delys, un restaurant gastronomique à Verlaine, dans la région de Liège (Belgique). Pas de mensonge dans le nom du resto : les plats dégustés étaient un réel délice pour les papilles comme pour les yeux.

Au resto, prendre en photo ses plats au resto, ça devient vite agaçant. Mais cette fois, je n’ai pas résisté à prendre quelques clichés. Moins pour frimer sur Facebook ou Instagram que pour garder un souvenir visuel de la dégustation, tant le dressage des plats était recherché.

Déclinaison autour du chou rouge (restaurant Delys)
Jeu de textures autour du chou rouge.

J’ai pris 4 photos. Ensuite, j’étais tellement emporté par le plaisir gustatif du repas que j’ai oublié le téléphone et savouré la soirée.

Le lendemain, en regardant les photos sur l’écran de mon téléphone, j’ai d’abord été déçu par le résultat. Les couleurs étaient ternes. Il y avait des ombres disgracieuses dans certaines zones de la photo. Bref, les images n’étaient guère appétissantes. Elles avaient besoin d’une petite revisite pour être présentables.

Recadrage

Direction Lightroom Mobile. Cette version pour smartphones de mon logiciel favori d’Adobe est presque aussi complète que la version desktop. Elle permet en quelques minutes de recadrer et améliorer ses photos. Pratique quand on est en voyage ou en déplacement, même si j’ai toujours un peu de mal à éditer des photos sur un si petit écran.

Je commence par recadrer les photos pour éliminer les zones qui font tache. Je prends le parti de jouer la carte du gros plan plutôt que de montrer le plat dans son ensemble, comme si c’était des tableaux abstraits. Le recadrage souligne le jeu de textures et met en avant les détails soignés du dressage.

Saint-Jacques, émulsion, radis noir (plat du Delys)
Saint-Jacques, émulsion, radis noir,…

Luminosité et contraste

Ensuite, je corrige la luminosité afin d’atténuer les zones surexposées ou de diminuer les ombres excessives. Je joue avec le contraste pour renforcer certains détails ou au contraire adoucir l’image globale, suivant les cas.

Photo culinaire à l'iPhone : céleris et wasabi (Delys)
Jeu de couleurs et saveurs autour du céleri et du wasabi

Saturation

J’augmente un peu la saturation pour redonner des couleurs à ces plats savoureux.

Photographie culinaire au smartphone
Moules, carottes, orange, curry et poutargue.

Netteté

Enfin, j’ajoute un peu de netteté pour apporter un peu de « croustillant » à l’image finale.

Il n’y a plus qu’à exporter et servir sur les réseaux sociaux…

Au final, je suis satisfait du résultat obtenu. L’exposition n’est pas parfaite, il reste quelques zones plus sombres. La définition et la netteté sont parfois un peu approximatives. Mais ce sont des photos prises au smartphone rapidement et dans des conditions lumineuses assez difficiles. C’est un début, qui me donne envie d’aller plus loin en photo culinaire avec mon smartphone et avec Lightroom mobile.

5 commentaires sur “Photo culinaire : photographier les aliments au smartphone

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :