Visiter la côte napolitaine : 10 indispensables

En 2017, nous avons passé nos vacances en famille à Rimini. Cette année, nous avons décidé de retourner en Italie et de descendre un plus bas pour visiter la région de Naples. La côte napolitaine possède de nombreux atouts touristiques : la côte amalfitaine, Pompéi, Herculanum, le Vésuve, Capri,…

Il y a tant de richesses, qu’il est difficile de tout de tout voir en un séjour d’une dizaine de jours. Dans cet article, je vous propose donc 10 indispensables à visiter dans la région de Naples.

1 Sorrente

Un splendide point de vue sur la baie de Naples à Sorrente
En face de Sorrente, à travers la baie, le Vésuve impose sa présence.

Sorrente est une petite ville escarpée dans le golfe napolitain, en face de Naples. C’est là que nous logions. C’est un point de départ idéal pour explorer la région. Vous pouvez y prendre le train en direction de Pompéi (20 minutes),  d’Herculanum (40 minutes environ) et de Naples (comptez un peu plus de 60 minutes). En bus ou en voiture, c’est aussi un bon camp de base pour explorer la côte amalfitaine.

Dans les vieilles rues de Sorrente (Italie)

La ville ne manque pas de charme avec ses falaises, ses petites rues étroites, ses vieilles églises. Mais si vous comptez aller à la plage, le choix est assez limité : une minuscule plage publique et des plages privées, accessibles par un escalier à flanc de falaise ou (pour les plus paresseux) en ascenseur.

Vue sur la plage de Sorrente et le golfe de Naples
Vue plongeante sur la plage de Sorrente et le golfe de Naples

2 Herculanum

Vue d'ensemble d'Herculanum (Italie)
Le site d’Herculanum cohabite avec la cité moderne

La plupart des guides et des blogs ne jurent que par Pompéi, reléguant Herculanum au second plan (ou l’oubliant carrément). Nous avons visité Pompéi avant Herculanum, mais je vous conseille d’aller à Herculanum d’abord, surtout si vous voyagez avec des enfants.

Visite d'Herculanum
Ancienne rue commerçante et entrée de la Palestra (campus) à Herculanum

Le site est plus petit et moins complet que celui de Pompéi puisque une bonne partie de la ville romaine dort toujours sous 20 mètres de boue volcanique solidifiée, en-dessous de la ville moderne d’Ercolano. Ce qui a été dégagé a été moins abîmé que les ruines de Pompéi et nécessite un effort d’imagination moindre pour se projeter à l’époque romaine. C’est mon gros coup de coeur du séjour.

Mosaïque des thermes romains d'Herculanum
Elle n’est pas belle cette mosaïque des thermes romains d’Herculanum ?

3 Pompéi

Visite de Pompéi (nécropole de la porte d'Herculanum)
La nécropole de la Porte d’Herculanum, à Pompéi

Depuis le temps que j’attendais de visiter Pompéi ! Le site est mythique et je n’ai pas été déçu. Contrairement à Herculanum, la ville a surtout été touchée par une pluie de cendres et de scories volcaniques et a beaucoup souffert lors de l’éruption. Mais la ville est complète, le site est vaste et très spectaculaire.

Fresque de la Villa des Mystères à Pompéi
Une des magnifiques fresques de la Villa des Mystères

Pompéi est tellement étendue qu’il nous a été impossible de tout voir en une journée. Après 4-5 heures de marche sous le soleil et dans la chaleur, les enfants ont crié grâce et nous avons repris le train pour aller nous rafraîchir à la piscine de l’hôtel. Tant pis pour l’amphithéâtre.

Visite de Pompéi (le Forum)
Surtout ne pas perdre le plan pour ne pas s’égarer dans le labyrinthe

4 Naples

Vue de la Piazza del Plebiscito depuis une fenêtre du Palais royal à Naples
Piazza del Plebiscito vue depuis une fenêtre du Palais royal

Si Pompéi et Herculanum nous ont emballé, Naples nous a beaucoup déçu. Nous y sommes allés trois fois et nous avons trouvé la ville bruyante et sale (du moins ce que nous avons vu).

Le musée archéologique de Naples

Hercule Farnèse, un des chefs-d'oeuvre du musée archéologique national de Naples
Hercule Farnèse, un des chefs-d’oeuvre du musée archéologique national de Naples

Pourtant, le Musée archéologique national (MANN) de Naples est à voir absolument. C’est le complément indispensable à la visite de Pompéi et Herculanum puisque c’est là que sont exposées les meilleures pièces découvertes dans les deux villes romaines : sculptures, vases, bijoux, fresques, mosaïques,… Beaucoup de chefs-d’oeuvre que tout le monde connaît puisqu’ils ont servi d’illustration de couverture à des livres ou figuré dans tous les manuels scolaires.

Peinture trouvée à Pompéi et conservée au musée archéologique national de Naples
Cette peinture trouvée à Pompéi est un des autres trésors du musée.

Le centre historique

Graffiti dans le centre historique de Naples
Dans le centre historique de Naples, le passé et le présent se heurtent parfois violemment.

La visite du centre historique s’est révélée une expérience éprouvante : des rues étroites et sombres, beaucoup de bruit, une impression d’insécurité. Mais dans ce dédale, quelques perles sont à découvrir absolument : la Cathédrale et son dôme, le couvent de San Lorenzo Maggiore et ses souterrains où l’on plonge dans la Neapolis grecque et romaine,…

Il Duomo (dôme de la cathédrale de Naples)
Le très spectaculaire dôme de la cathédrale de Naples

Le quartier « monumental »

Visite du Palais royal de Naples
L’entrée du Palais royal de Naples

La visite du quartier monumental a été plus agréable : les enfants ont beaucoup apprécié le Palais royal et la virée shopping dans la Galerie Umberto I.

La verrière de la Galerie Umberto I à Naples
La spectaculaire verrière de la Galerie Umberto I à Naples

5 La côte amalfitaine

A la découverte de la côte amalfitaine

Au sud de Sorrente, la côte amalfitaine est un autre des trésors touristiques de la région. 50 km de côte aux falaises abruptes et aux villages colorés agrippés à flanc de rocher, desservis par une petite route en lacets.

Ceux qui n’ont pas froid aux yeux loueront une voiture ou un scooter pour la parcourir. Ils pourront admirer à loisir le paysage époustouflant mais sans quitter la route des yeux et en se méfiant de la conduite très sportive des Italiens et des touristes qui traversent la route ou s’arrêtent n’importe où.

Vue partielle d'Amalfi (Italie)
Vue d’Amalfi depuis le port

Plutôt que de prendre la ligne de bus régulière, nous avions choisi une excursion en bus « sightseeing » jusqu’à Amalfi, en passant par Positano. Cette option s’est révélé un mauvais choix, par ses contraintes d’horaires et la difficulté de prendre des photos en cours de route.

Les rues étroites et touristiques d'Amalfi
Les rues étroites et touristiques d’Amalfi

Après plus d’une heure de trajet en bus, les enfants (et les parents) ont été ravis de se dégourdir les jambes à Amalfi, de découvrir la spectaculaire Cathédrale, de manger un morceau et de se perdre dans les ruelles bondées de touristes et d’attrape-touristes, avant de prendre le bus de retour.

Les marches de la cathédrale d'Amalfi
Tout est escarpé à Amalfi… même la cathédrale.

6 Salerne

La cathédrale de Salerne
La cathédrale de Salerne

Située plus au sud, au bout de la côte amalfitaine, la ville de Salerne est difficilement accessible en transports en commun depuis Sorrente. C’est une cité portuaire et industrielle au sympathique coeur historique, dont nous n’avons vu que la Cathédrale et son mélange de styles hétéroclites. C’est que la visite de Salerne n’était que la première étape d’une excursion en car d’un jour qui avait pour objet principal la cité antique de Paestum.

Intérieur de la cathédrale de Salerne
A l’intérieur de la cathédrale

7 Paestum

Le site gréco-romain de Paestum

La ville de Paestum fut un centre important à l’époque grecque puis romaine. On y a découvert 3 temples grecs très bien conservés. Le site est moins spectaculaire que Pompéi ou Herculanum mais aussi beaucoup moins visité par les touristes. Il est très agréable.

Temple d'Héra à Paestum
A l’intérieur du temple d’Héra à Paestum

Nous avons terminé la journée avec le musée où sont exposés une partie des pièces découvertes sur le site, dont la célèbre « Tombe du plongeur », un sarcophage décoré de fresques.

La tombe du plongeur au musée de Paestum
La Tombe du plongeur au musée de Paestum

Immanquables… mais on les a raté quand même…

Notre séjour a été bien rempli et par manque de temps (ou par choix), nous n’avons pas pu voir ces 3 incontournables de la région. Zut, il faudra que nous y retournions.

8 Capri

Le cap de Sorrente (cache Capri)
Le cap de Sorrente empêche de voir l’île de Capri

La petite île de Capri, fort prisée de la jet-set et d’Hervé Vilard, est sans aucun doute un des joyaux de la côte. Invisible depuis Sorrente, cachée par un promontoire rocheux, elle en est pourtant très proche et il est facile de s’y rendre en bateau. Comme la majorité de la famille n’est vraiment pas fan du bateau, nous avons renoncé à la promenade en mer et à la visite de l’île. Dommage.

9 Le Vésuve

Le Vésuve, vu depuis Sorrente
Le Vésuve omniprésent dans le paysage…

Depuis le rooftop de l’hôtel, le Vésuve n’a pas arrêté de nous narguer. On le voit très bien depuis Sorrente, même s’il se trouve de l’autre côté de la baie. Il existe différentes formules pour s’y rendre, mais après Pompéi et Herculanum, les enfants en avaient marre de marcher et des roches volcaniques. Nous nous sommes donc contentés de l’admirer de loin. Dommage, car il paraît que la vue sur la baie depuis le sommet vaut vraiment le coup.

10 Caserta

La gare de Sorrente
De la gare de Sorrente, il faut presque 2 heures pour aller à Caserta.

A Caserta, la famille royale possédait un château somptueux, souvent décrit comme le « Versailles napolitain ». Toute la famille était motivée par la visite mais le long trajet pour s’y rendre depuis Sorrente (1h de train jusque Naples puis attendre un autre train et encore 40 minutes jusque Caserta) nous ont finalement dissuadés. Pour une prochaine fois peut-être.

En guise de conclusion

Bref, les idées de visite ne manquent pas dans la région. Et je ne vous parle même pas des villas romaines d’Oplontis et de Stabie, des petites villes côtières entre Sorrente et Naples,… La côte napolitaine plaira sans aucun doute aux familles qui apprécient le tourisme culturel, les paysages grandioses et la bonne cuisine italienne  : la pizza et le limoncello sont deux célèbres spécialités locales mais on y déguste également de délicieuses pâtisseries.

Vous voulez en savoir plus ? Alors, restez dans les parages. Je prévois en effet de détailler ces différents immanquables dans mes prochains articles. A bientôt.

Coucher de soleil dans la baie de Naples à Sorrente
Sorrente Sunset

11 commentaires sur “Visiter la côte napolitaine : 10 indispensables

Ajouter un commentaire

  1. sacrée belle balade ! ne manque que les îles Lipari et le Stromboli ! J’ai toujours voulu aller à Naples, mais ce n’est pas une ville facile (surtout à mon âge!). Il faut lire les romans de Dominique Fernandez (Porporino ou les mystères de Naples). Merci pour ce reportage!

    J'aime

    1. Le Stromboli et les Lipari étaient hors de portée. Non, clairement Naples n’est pas une ville facile. Et les Napolitains n’ont pas l’air des plus faciles non plus. Merci pour les suggestions de lecture, je vais regarder ça quand j’aurai terminé « L’amie prodigieuse » qui se passe aussi à Naples.

      J'aime

  2. Merci pour la balade, très intéressant, j’ai beaucoup aimé Herculanum et Pompei est incontournable quand on est dans le secteur, ça doit être super. Toutes les personnes que je connais qui sont allées à Naples n’ont pas du tout aimé, bref, ce n’est pas une ville que j’ai envie de visiter. En tout cas, la galerie Umberto I est splendide, un vrai bijou. Je trouve la cathédrale d’Amalfi superbe !

    J'aime

    1. Ca me console et me rassure un peu de savoir que nous ne sommes pas les seuls à ne pas avoir succombé aux charmes napolitains. A l’occasion peut-être lui donnerons-nous une seconde chance : nous sommes loin d’avoir tout vu et la région est tellement belle !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :