Visiter Naples : le Palais royal et la galerie Umberto I

Lors de notre première excursion à Naples, nous avons visité le Musée archéologique.

Lors de la deuxième, nous avons exploré le centre historique.

Lors de la troisième (et dernière), direction le quartier monumental, pour découvrir le Palais royal et la galerie Umberto I.

Le Castel Nuovo

Pour explorer le quartier monumental, nous prenons le métro à la gare centrale et descendons à la station Piazza Municipio. Nous passons devant le Castel Nuovo. Il ne faut pas se fier au nom du château. Construit au 13e siècle, il fut longtemps une résidence royale. Aujourd’hui, il abrite le Musée civique de la ville de Naples et différents organismes. Nous n’avons pas eu le temps de le visiter.

Visiter Naples : Castel Nuovo
Le Castel Nuovo

Le Palais royal

Le Palais royal (Palazzo Reale) se trouve a une courte distance du Castel Nuovo et borde la l’imposante Piazza del Plebiscito. Ne vous laissez pas décevoir par l’extérieur, bien moins spectaculaire que celui du Castel Nuovo, l’intérieur est beaucoup plus intéressant.

Visiter Naples : façade du Palais royal
La façade du Palais royal est assez austère.

La façade est ornée de statues monumentales représentant les rois de Naples.

Visiter Naples : statue monumentale de Charles d'Anjou, sur la façade du Palais royal
Statue de Charles d’Anjou.

Ce vaste palais fut une résidence royale qui accueillit notamment les souverains des maisons de Bourbon et de Savoie.

L’entrée du palais

Visiter Naples : entrée du Palais royal et cour d'honneur
L’entrée du palais et la cour d’honneur.

Les appartements royaux se trouvent au premier étage et entourent la cour d’honneur. Vous y accédez par un escalier d’honneur monumental.

Visiter Naples : escalier d'honneur monumental du Palais royal
L’escalier d’honneur

Un déambulatoire cerne la cour et donne accès aux appartements. Ses hautes fenêtres laissent entrer la lumière.

Visiter Naples : déambulatoire du Palais royal
Déambulatoire

Le théâtre

La visite commence par le Théâtre de la cour, construit en 1768.

Visiter Naples : le plafond du théâtre du Palais royal
Plafond du théâtre

Les appartements du roi

Vous accédez ensuite à la première chambre, de style baroque. Elle est aussi appelée salle diplomatique.

Visiter Naples : première antichambre du Palais royal
La première antichambre

Cette salle se distingue par son impressionnant plafond en trompe l’oeil.

Visiter Naples : plafond en trompe-l'oeil de la première antichambre du palais royal

Les antichambres se succèdent. Leurs décorations varient, mais elles sont toutes décorées avec raffinement et opulence.

Naples : lustre et plafond d'une des antichambres du palais royal

Puis vient la salle du trône, de style Empire.

Visiter Naples : palais royal, salle du trône

À mesure que vous avancez dans la visite, vous avez l’impression de rapetisser, tant les pièces sont grandes et les plafonds sont hauts.

Visiter Naples : détail d'une salle des appartements royaux du palais royal
Lustres énormes, hauts plafonds décorés, tapisseries

Attention à ne pas attraper de torticolis à force de scruter les fresques des plafonds pour en admirer tous les détails.

Visiter Naples : plafond décoré du Palais royal

Ces peintures racontent bien des histoires : fragments des dynasties royales ou batailles épiques.

Visiter Naples : scène de bataille (plafond du palais royal)

La beauté des plafonds, des fresques et des tapisseries monumentales ne doit pas occulter la finesse et la beauté fragile de petits détails : éléments de décoration sur les portes, statuettes, chandeliers, vases,…

Palais royal de Naples : décoration de table
Décoration de table

Cette porcelaine tout en finesse est une partie d’une horloge.

Palais royal de Naples : porcelaine fine

Cet Hercule en bronze est le support d’un candélabre.

Palais royal de Naples : candélabre en forme d'Hercule

Les appartements de la Reine

Les appartement de la Reine succèdent à ceux du Roi.

Visiter Naples : les appartements de la Reine (Palais royal)

Palais royal de Naples : salle aux Natures mortes
La salle aux Natures mortes

Dans une des salles des appartements de la Reine, une fenêtre s’ouvre sur la cour des carrosses (Cortile delle Carrozze), où des concerts sont parfois organisés.

Le Palais royal de Naples : fenêtre ouverte sur la cour des carrosses
Fenêtre ouverte sur la cour des carrosses

 

Le Palais royal de Naples : la cour des carrosses

Le Salon d’Hercule

Détail d'une peinture décorant une porte du palais royal de Naples
Détail de la décoration d’une porte, à l’entrée du salon d’Hercule

Dans le salon d’Hercule, un somptueux salon d’apparat, cette horloge représentant Atlas retiendra peut-être votre attention (et vous rappellera l’Atlas monumental du Musée archéologique).

Salon d'Hercule au Palais royal de Naples : statuette d'Atlas

Vous sourirez peut-être devant cette étrange créature mythologique.

Palais royal de Naples : salon d'Hercule

La chapelle palatine

La visite du palais s’achève avec la chapelle palatine, que l’on ne qualifiera pas vraiment d’intimiste.

Palais royal de Naples : la chapelle Palatine

La boucle est bouclée. Nous retrouvons le déambulatoire avant de descendre l’escalier d’honneur, toujours aussi impressionnant, pour aller vers la sortie.

Palais royal de Naples : déambulatoire (détail)
Le déambulatoire

Avant de quitter le palais, attardez-vous en haut de l’escalier d’honneur pour admirer les jeux de lumière qui soulignent les détails des décorations murales et des plafonds.

Palais royal de Naples : escalier d'honneur (détail des murs et des fenêtres)

Le décor monumental remplit parfaitement son office. Comment ne pas sentir écrasé par le poids du pouvoir et du passé.

Palais royal de Naples : l'escalier d'honneur

La Piazza del Plebiscito

Depuis l’entrée du Palais royal, nous contemplons les courbes gracieuses de la basilique San Francisco di Paola, au centre d’une colonnade en hémicycle, de l’autre côté de la Piazza del Plebiscito.

Basilique San Francesco di Paolo, sur la Piazza del Plebiscito, vue du Palais royal de Naples

Cette basilique étonnante est également visible depuis les fenêtres des appartements royaux.

Basilique San Francesco di Paola, depuis la fenêtre du palais royal.
La basilique vue depuis les appartements royaux

Ce jour-là, un mariage était célébré dans la basilique.

Détail de la Basilique San Francesco di Paola, sur la piazza del Plebiscito

La Galerie Umberto I

Après avoir mangé dans une trattoria à proximité de la place, nous avons décidé de terminer la journée par une petite virée shopping dans la Galleria Umberto I, située à quelques pas du Palais royal.

Visiter Naples : la Galleria Umberto I

Construite à la fin du 19e siècle, cette galerie marchande a été dessinée par Emanuele Rocco, sur le modèle de la célèbre galleria Emanuele II de Milan.

Visiter Naples : la Galleria Umberto I, une galerie marchande haute et spacieuse

Haute et spacieuse, construite sur un plan cruciforme, elle est surmontée de voûtes et d’un dôme central en verre et à structure métallique.

Visiter Naples : dôme et voûtes de la Galleria Umberto I

Un H&M, un MacDo, un Sephora, ce n’est pas pour ses enseignes que vous devez faire le détour, mais bien pour cette architecture majestueuse et lumineuse, qui mérite largement le qualificatif de monumentale.

Visiter Naples : dôme de la Galleria Umberto I
Détail du dôme

Il n’y a pas que les voûtes et le dôme à admirer, le sol aussi est remarquable, avec ses décorations en pierre et ses mosaïques.

Visiter Naples : rose des vents en mosaïque, au centre de la Galleria Umberto I
Rose des vents en mosaïque au centre de la galerie

Au centre de la galerie, une rose des vents est entourée des 12 signes du zodiaques en mosaïque.

Visiter Naples : Gémeaux, un des signes du zodiaque en mosaïque, au centre de la Galleria Umberto I
Les Gémeaux, un des signes du zodiaque

Malgré les boutiques modernes, il règne dans la galerie une ambiance un peu hors du temps, assez agréable. Il est possible de s’y arrêter pour déguster un café ou une glace.

Visiter Naples : une pause dans la Galleria Umberto I

Une des sorties de la Galleria Umberto débouche dans la via Toledo, une des principales artères commerciales de Naples. On y retrouve la Naples speedée et bruyante. Nous remontons la rue jusque la station Toledo, où nous reprenons le métro jusque la gare centrale.

La Station de métro Toledo, une des Art Stations de Naples
La mosaïque bleu du plafond de la station Toledo.

La station Toledo est une des Art Stations du métro de Naples, décorées par des artistes et des architectes contemporains.

Ciao Napoli

Nous quittons Naples avec l’image de ce plafond en mosaïque. Aux impressions mitigées du centre historique a succédé l’enthousiasme dans ce quartier royal et monumental. Ce sont deux facettes d’une ville contrastée, qui souffle le chaud et le froid, qui divise, qui séduit et irrite à la fois.

Nous n’aurons pas le temps d’en explorer les autres facettes. Les quartiers du Vomero, de Ciaia et de Pizzofalcone. Le castel dell’Ovo, le musée de Capodimonte, Santa Chiara. Autant de lieux que nous aurions aimé découvrir. Mais 3 jours, en logeant en dehors de Naples et en visitant avec des enfants, ce n’est pas suffisant. Il faudra revenir.

Visiter Naples : la monumentale piazza del Plebiscito

3 commentaires sur “Visiter Naples : le Palais royal et la galerie Umberto I

Ajouter un commentaire

  1. Oui, incontournable cette galerie Umberto I… reportage très intéressant et clichés / détails qui montrent la richesse et le savoir-faire des artistes de l’époque ! Merci pour la visite 🌞

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :