Balade mystérieuse autour du Fort de la Chartreuse

Quelques jours après un fantastique crépuscule flamboyant, c’est un autre type d’ambiance qui nous attendait, le chien et moi, lors de nos balades quotidiennes. Quand il ne pleut pas, et que la météo est trop paresseuse pour ensoleiller l’hiver, elle nous offre des brumes qui viennent napper de mystère le parc autour du Fort de la Chartreuse.

Je n’ai jamais pu résister aux ambiances remplies de mystère que créent la brume et le brouillard. J’ai ainsi photographié en détail les bâtiments en ruine du Fort, enveloppé dans un épais manteau de brume. D’autres fois, c’est le vaste domaine boisé qui entoure la forteresse et ses dépendances qui a eu ma préférence.

Entrée du parc de la Chartreuse (Liège), dans la brume
Une des entrées du parc de la Chartreuse

Les photos qui illustrent cet article sont issues de deux sessions, en janvier 2022 . Une balade dans les brumes matinales (qu’illustre également la vidéo en tête d’article) et une autre en fin de journée, au soir tombant. La balade compilée nous mènera au fil des sentiers dans une boucle à la découverte des mystères de cet ancien domaine militaire .

Le secret des arbres

Les arbres du parc de la Chartreuse dans la brume
Les arbres du parc prospèrent

Au-dessus des tunnels obscurs et autour des fortifications, les arbres de la Chartreuse étendent leurs réseaux complexes de racines, indifférents aux constructions et aux promeneurs. Ils ont sans doute bien des secrets à raconter sur les occupants successifs de ce petit territoire.

Le Basketball des fantômes

Basketball fantôme dans la brume (parc du Fort de la Chartreuse)

Non loin du corps principal du Fort, cette esplanade de béton a été aménagée en terrain de jeux, avec des paniers de basket et des tables de ping pong en pierre. Dans cette brume glacée, l’endroit paraît abandonné et livré aux fantômes.

La solitude de la balançoire

Balançoire dans la brume, au Fort de la Chartreuse

Non loin du terrain de jeu, est exilée une balançoire, bien solitaire sur son coin de plaine de jeux.

Marches vers le mystère

Les marches du mystère (brume au Fort de la Chartreuse)

Quelques marches nous rapprochent du Fort, vers un paysage qui s’estompe dans le brouillard.

Le portail mystérieux

Le portail du Fort de la Chartreuse dans le brouillard

Le monument aux morts qui s’élève devant le fort a toujours excité mon imagination. J’y vois une sorte de portail un peu magique qui donnerait sur une autre irréalité. Les jours de brume, le pouvoir évocateur du lieu atteint sa pleine puissance.

Monument aux morts du Fort de la Chartreuse dans la brume

La brume a effacé le Fort, qui d’ordinaire dessine ses bâtiments en ruine derrière cet arc de briques. Le monument paraît soudainement bien isolé et bien incongru.

Monument aux morts du Génie, au Fort de la Chartreuse

Quand on se rapproche, le corps de du Fort demeure caché, dissimulé derrière ces mystérieux voiles vaporeux.

Fantômes glacés

Sentier dans la brume (Fort de la Chartreuse, Liège)

Le chemin poursuit son tracé sinueux dans l’air glacé, longeant des bâtîments en ruine et des fortifications, que la végétation et la brume engloutissent.

La grotte hantée

La grotte du parc du Fort de la Chartreuse

Il y avait autrefois une sainte vierge dans cette grotte. La statue a disparu. La grotte a perdu son pouvoir mystique, mais elle attire toujours lutins et farfadets. Et les curieux et les rêveurs. Surtout quand un manteau embrumé vient faire oublier qu’elle est en toc.

Brouillard du soir

Brouillard du soir au parc de la Chartreuse à Liège

Dans le soir tombant, le mystère s’appesantit. Les lumières de la ville, filtrées à travers les arbres et la brume, soulignent l’étrangeté de la scène. Les arbres évoquent des silhouettes fantomatiques et tentaculaires. Les objets familiers deviennent des formes vaguement menaçantes.

Au bout du mystère - Parc du fort de la Chartreuse

Nous arrivons au bout du voyage. Dans l’obscurité grandissante, les arbres ont des formes de plus en plus fantasmagoriques. On laisse la lumière nous guider vers la sortie.

La fin du mystère

Entrée du Parc du Fort de la Chartreuse - soir brumeux

La lumière nous attire vers la réalité, vers la rue, vers les maisons. On laisse dernière nous la brume et l’ombre, l’étrange et le mystère.

Lueurs dans le soir brumeux (Fort de la Chartreuse, Liège)

Nous sommes revenus au point de départ. La boucle est bouclée. La balade est terminée. Il est temps de rentrer.

A défaut d’avoir vu des fantômes, on peut toujours les imaginer. Ou les dessiner. C’est ce que j’ai fait. En important une des photos de la série pour y incruster mon personnage favori, Taupe Chef.

Taupe Chef, en balade au Fort de la Chartreuse - photo+dessin

2 commentaires sur “Balade mystérieuse autour du Fort de la Chartreuse

Ajouter un commentaire

  1. Très mystérieux, ce reportage à la nuit tombante !
    Quand on ressent la peur, l’insécurité, l’imagination nous emporte dans des endroits bizarres, encore plus flippants…
    Le portail du fort me fait penser à la série X-Files, la porte qui ouvrait sur une autre dimension !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :