Oostende, bonsoir ! Hommage illustré à Arno

La nouvelle est tombée samedi en fin d’après-midi. Arno est parti rejoindre Brel au paradis des poètes. Comme beaucoup de Belges, je suis sous le choc. Je ne connaissais si bien ses disques, mais Arno, ses chansons et son personnage rock’n roll provocateur bourré de tendresse faisaient partie du paysage artistique du plat pays.

D’origine flamande, natif d’Ostende, il a vécu 1000 vies. Cuisinier de Marvin Gaye, leader du groupe de rock TC Matic, acteur, chanteur. Sa voix rauque faisait merveille en flamand, en anglais et en français, et a su résonner bien au delà des frontières belges.

Dimanche, j’ai commencé un dessin à l’encre dans mon carnet. Quelques lignes traçant la silhouette, la chevelure ébouriffée, les lunettes de soleil, et la plage d’Ostende pour décor.

Arno - portrait - dessin au trait (encre sur papier)

En regardant le résultat des élections françaises, je me suis basé sur ce premier dessin pour dessiner un portrait plus détaillé, sur l’iPad cette fois, modelant petit à petit le visage pour obtenir l’expressivité et la ressemblance que je voulais.

Ce matin, j’ai repris ces dessins pour composer mon illustration finale, toujours avec Procreate, au son d’une playlist des plus belles chansons d’Arno. C’est dans cette playlist que j’ai découvert « Ostende, bonsoir« . Une chanson, récente, moins connue, qui m’a bouleversé et qui a influencé l’ambiance finale de l’illustration.

Portrait d'Arno à Ostende - dessin Procreate

Enfin, cette illustration m’a inspiré un dernier dessin, plus poétique, qui évoque l’attachement du chanteur à sa ville et à la mer.

Dernier adieu à Arno sur la plage d'Ostende - illustration Procrate
Il fallait bien trois dessins différents pour cerner les contradictions de cet artiste hors du commun. Personnage iconoclaste, qui savait mettre le bazar et faire le show, Arno était aussi un poète plein de tendresse et de mélancolie. Un artiste décalé aussi, qui appréciait les collaborations et les reprises improbables. Il venait d’ailleurs d’enregistrer un duo avec Mireille Mathieu, qui figurera sur un album posthume.

Putain, putain, qu’est ce que tu vas nous manquer !

10 commentaires sur “Oostende, bonsoir ! Hommage illustré à Arno

Ajouter un commentaire

  1. Je n’ai pas toujours suivi sa carrière de près, et les médias n’en parlant pas toujours, je l’avais un peu perdu de vue. Je connais quelques uns de ces grands succès, j’aimais bien son style et son attitude en tout cas. 🙂

    J’aime

Répondre à Gilderic Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :