Donkey Trump II : au Capitole – une parodie animée

Un président qui incite ses partisans à marcher sur le Capitole. La foule qui envahit le siège du Congrès et saccage les lieux. Un homme torse nu coiffé d’une coiffe en fourrure et portant des cornes de bison paradant dans les couloirs. Face à ces images de l’invasion du Capitole par les partisans du président Donald Trump, j’ai décidé de réagir par une nouvelle parodie animée.

Fiction et réalité.

Washington 6 Janvier 2021. Alors que le Congrès doit confirmer définitivement la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle, Donald Trump tient un discours devant ses supporters. Tout en répétant qu’on lui a volé l’élection, il incite ouvertement ses partisans à marcher sur le Capitole dans le but d’entraver le processus de certification de la victoire de Joe Biden. La foule en colère submerge les policiers qui gardent le bâtiment et s’introduit dans ce lieu symbolique de la démocratie américaine. Certains assaillants se contentent d’arpenter les lieux, smartphone à la main. D’autres sont plus violents et saccagent des bureaux sur leur passage. Le processus de certification de l’élection est interrompu et les élus sont évacués jusqu’à ce que les forces de l’ordre reprennent le contrôle du bâtiment.

Comme beaucoup de personnes, j’ai été choqué en découvrant ces images de l’invasion du Capitole. J’ai immédiatement voulu réagir avec une illustration. Une réaction humoristique à un événement qui semblait inimaginable. Une scène digne d’un blockbuster hollywoodien ou d’un jeu vidéo, devenue bien réelle.

Donald Trump, un Donkey Kong hors contrôle ?

Tout de suite, j’ai décidé de me baser sur l’animation Donkey Trump, réalisée au moment de l’élection de Joe Biden. Quand j’ai dessiné cette parodie de Donkey Kong, où Donald Trump refuse de reconnaître sa défaite face au candidat démocrate, je pensais que j’en avais terminé avec le président Trump, que c’était la dernière fois que je le dessinais. Je me trompais.

Depuis, Donald Trump maintient sa position. Il refuse de s’avouer vaincu, hurle au complot et à la tricherie, s’enfonce dans le ridicule et dans un comportement indigne d’un président.

Donald Trump alias Donkey Kong (illustration vectorielle flat design)

Maison-Blanche et Capitole

Pour réaliser cette suite à Donkey Trump, j’ai d’abord remplacé la Maison-Blanche par le Capitole en conservant la même technique (illustration vectorielle). Ce bâtiment couronné d’une coupole abrite le Congrès des Etats-Unis, composé du Sénat et de la Chambre des représentants. Les Américains le considèrent comme un symbole de la démocratie.

Donkey Trump et le Capitole (illustration vectorielle en flat design)

Dans la première illustration, j’avais remplacé le courageux Mario par Joe Biden montant à l’assaut de la Maison-Blanche. Dans cette nouvelle mouture, je pensais d’abord le remplacer par des supporters anonymes de Trump, jusqu’à ce qu’un personnage haut en couleurs attire mon attention sur les images de l’insurrection.

Qui est Jake Angeli ?

Sur les photos de l’assaut, j’ai été intrigué par un homme torse nu avec une coiffe et des cornes de bison qui pose fièrement dans les couloirs du Capitole. D’abord amusé par le personnage, j’ai décidé de l’intégrer dans l’illustration. En faisant quelques recherches, j’ai découvert qu’il s’agissait de Jake Angeli, alias Q Shaman, une sorte de porte-parole des QAnons, ce mouvement conspirationniste qui prétend que Donald Trump est secrètement en guerre contre les pédophiles cannibales du Parti démocrate.

Jake Angeli, alias Q Shaman, membre de QAnon (illustration vectorielle flat design)
Jake Angeli, alias Q Shaman

De l’illustration à l’animation

Au départ, j’étais parti pour réaliser une simple illustration ou une animation rapide, comme le premier Donkey Trump. En travaillant sur le dessin, le projet a évolué et l’animation s’est complexifiée. Le concept s’est déployé en plusieurs dessins, pour mettre en évidence les différents personnages à l’oeuvre. Trump est resté au centre, mais au fur et à mesure Q Shaman a pris plus d’importance. Après avoir animé les illustrations avec Photoshop, j’ai importé le tout dans iMovie et ajouté une musique qui évoque les jeux vidéos vintage pour créer une vidéo d’environ 30 secondes.

Invasion du Capitole (détail de Donkey Trump) - illustration vectorielle en flat design

La fin de Donald Trump ?

Si le projet a pris une tournure inattendue, je me suis bien amusé sur cette animation parodique. Cette fois, je ne suis plus aussi catégorique. En fonction des événements des prochaines semaines, je ne suis pas certain de ne plus dessiner Donald Trump et il n’est pas impossible que Donkey Trump revienne dans un troisième épisode.

7 commentaires sur “Donkey Trump II : au Capitole – une parodie animée

Ajouter un commentaire

  1. Amusante facétie ! attendons le 20 janvier pour voir si l’ « esprit » trumpien des Qanon and Co s’éteint. Ce n’est pas gagné. Mais je ne doute pas une seconde que tu pourras le remettre sur ton site, même s’il joue les marmottes quelque temps dans les trous de ses golfs. L’Histoire de l’Amérique (blanche) n’est pas finie, hélas!
    « Good coffee, my favorite liégeois » (aurait déclaré Joe Biden, mais mes sources ne sont pas sûres)
    A plus !
    AK

    Aimé par 1 personne

  2. Ca lui va tellement bien. Scène incroyable de révolutionnaires en carton, parce que quand on est à l’intérieur et qu’on se prend en selfie, on voit le niveau … J’ai l’impression que Trump ne devrait plus trop faire parler de lui d’ici le 20 janvier, il a la menace du 25ème amendement sur lui, peut-être que tu auras la chance de ne plus le dessiner :p

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :