Débuter avec Adobe Illustrator : un jeu pour maîtriser l’outil Plume

Il y a quelques jours, dans un groupe Facebook, j’ai découvert un petit jeu conçu pour initier les graphistes et illustrateurs débutants au maniement de l’outil Plume et des courbes de Bézier. Dans cet article, je vous explique pourquoi je suis tombé sous le charme et comment il peut vous aider à aborder la création de dessins vectoriels.

Adobe Illustrator et le dessin vectoriel

Adobe Illustrator est un logiciel puissant qui permet aux illustrateurs et aux graphistes de créer des images vectorielles. L’éventail des possibilités est large, de la création de logos simples et épurés à la conception d’illustrations complexes et détaillées.

Pour l’utilisateur qui découvre le logiciel en venant de Photoshop ou du dessin traditionnel, les premiers pas dans le monde vectoriel peuvent être difficiles. En effet, la façon de dessiner dans Illustrator est beaucoup moins intuitive. Elle est comparable à un jeu de construction, où vous assemblez des formes simples et géométriques avec des formes libres créés à partir de l’outil Plume.

L’outil Plume (Pen Tool en anglais) n’a rien de comparable au dessin à la plume dans le monde traditionnel. Il se base sur les courbes de Bézier, un concept géométrique développé à la fin des années 50 pour la conception des pièces de carrosserie d’automobiles. Il permet de dessiner des droites et des courbes à partir de points de contrôle. Le principe est assez facile à comprendre, mais il est plus difficile à prendre en main pour créer des courbes fluides. Toute la difficulté réside dans le positionnement des points de contrôle qui influent sur le tracé de la courbe. Des points mal placés provoquent des cassures dans le tracé des courbes.

Quand je débutais avec le logiciel, je me suis bien des fois cassé la tête sur l’outil et de recommencer plusieurs fois avant de réussir à tracer les courbes que je désirais. Aujourd’hui encore, il m’arrive encore de trébucher avec la Plume et de m’y reprendre à deux fois. Ce qui ne m’empêche pas d’éprouver un certain plaisir à manier cet outil qui permet de concevoir rapidement des formes souples et élégantes, facilement modifiables par la suite.

The Bézier Game

The Bézier Game est un des différents jeux créés par Mark MacKay pour aider les étudiants en graphisme et en design à maîtriser les principes fondamentaux du design numérique. C’est un petit jeu gratuit, basé sur une interface web, qui explique de façon ludique et interactive le concept des courbes de Bézier et invite les utilisateurs à s’entraîner à l’utilisation de l’outil Plume à travers des défis à la difficulté croissante.

Vous commencez avec des formes très simples, pour bien comprendre le principe de l’outil, puis vous devez tracer des formes de plus en plus complexes, en utilisant le moins de points de contrôle possible. Le jeu s’apparente ainsi à une forme de casse-tête, assez addictif, qui vous pousse à pratiquer l’outil et à le maîtriser.

The Bézier Game : un jeu web de Mark MacKay pour apprendre l'outil Plume

Method of Action

Sous la « marque » Method of Action, Mark MacKay a créé d’autres petits jeux similaires, dont Color qui vous aide à vous familiariser avec les harmonies de couleur.

Il a aussi développé Method Draw, un petit éditeur vectoriel open source en ligne, pour débuter (sans dépenser) dans le dessin vectoriel.

Aller plus loin ?

Après avoir terminer ces différents jeux, vous êtes prêts pour dessiner vos premières illustrations vectorielles. Adobe Illustrator reste le logiciel incontournable. Il dispose de nombreuses fonctionnalités (en dehors des outils de base) et comme il fait partie de la suite Adobe Creative Cloud, il est parfaitement intégré avec les autres logiciels de la suite, Photoshop, Premiere, After Effects, InDesign ou Animate. Revers de la médaille, l’abonnement est assez onéreux.

Il existe au moins une alternative gratuite et open source : Inkscape. Le logiciel est disponible en français, pour Linux, Mac et Windows. Je ne l’ai pas testé, mais cette version libre semble disposer d’une large communauté et de documentation en français. Même s’il ne propose pas autant de fonctionnalités qu’Illustrator, c’est largement suffisant pour débuter et se familiariser avec le dessin vectoriel.

Dessiner avec des vecteurs et des courbes de Bézier a changé ma façon de travailler et de concevoir les illustrations. Même si les débuts ont été hésitants, aujourd’hui je suis devenu accro. Une autre fois, je détaillerai les avantages du vectoriel par rapport à Photoshop et au dessin traditionnel. Je n’utilise probablement que 20-30 % des fonctionnalités du programme, mais c’est largement suffisant pour créer mes graphismes et illustrations. Chaque projet me pousse à augmenter mes compétences, à essayer de nouveaux outils, afin de gagner en productivité et améliorer la qualité des dessins créés.

Maintenant, c’est à vous de jouer…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :