Carnaval noir (Strépy-Bracquegnies – 20 mars 2022)

Strépy-Bracquegnies, 20 mars 2022. 5 heures du matin. Une effervescence inhabituelle règne dans ce village du Hainaut, en Belgique. Les habitants s’apprêtent à fêter le carnaval. Le premier après de longs mois de confinements et de privations. Une foule s’est rassemblée autour du traditionnel ramassage des Gilles, première étape du carnaval.

Puis, tout bascule. Une voiture percute à grande vitesse la foule. Le bilan est lourd : 6 morts, de nombreux blessés, dont certains dans un état grave. A l’heure où j’écris ces lignes, on ne connaît pas encore les raisons exactes de ce drame inexplicable. Attentat, meurtre, Accident ? Ce sera à l’enquête de le déterminer.

Masque de carnaval en deuil - hommage aux victimes du 20 mars 2022 à Strépy-Bracquegnies - vector illustration

Strépy-Bracquegnies n’est pas qu’un simple nom sur une carte pour moi. C’est un village où vivent des amis, où je suis déjà allé.

En apprenant la nouvelle au réveil, le dimanche matin, je suis sous le choc. J’essaye de contacter les gens que je connais pour savoir s’ils vont bien. Pas de réponse d’abord, puis une bonne nouvelle : ils ne sont pas blessés. Soulagement et émotions contradictoires. Impuissance, colère, tristesse.

Les mots me manquent. Alors, j’ai pensé à un dessin, en hommage aux victimes, aux proches, aux amis, aux habitants. Un dessin le plus sobre possible. Un masque de carnaval. Une larme.

Un petit dessin pour exprimer une grande douleur.

6 commentaires sur “Carnaval noir (Strépy-Bracquegnies – 20 mars 2022)

Ajouter un commentaire

    1. Je ne sais pas si l’info franchira la frontière belge. La piste terroriste n’est pas privilégiée. Ce serait plutôt un accident. Deux types de retour de soirée roulant à fond la caisse…

      J’aime

  1. J’habite à 10 km de Strepy. Je devais aller y faire un tour en matinée, mais les autorités ont fait suspendre les festivités le dimanche à midi; le coeur n’y était plus, de toute façon. Et je n’y suis pas allé, par décence. Maintenant, foncer dans la foule, et ne s’arrêter que 700 m plus loin (en ayant fauché deux personnes de plus!), je suis très dubitatif sur le terme « accident »…

    J’aime

    1. Selon les dernières infos que j’ai vues, ce serait deux fêtards revenant de soirée qui roulaient beaucoup trop vite. L’enquête est en cours. Dans tous les cas, c’est vrai que le terme « accident » est assez inapproprié.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :