William Hurt illustré

En apprenant la disparition de William Hurt, ce 15 mars, j’ai voulu rendre un petit hommage à ce grand acteur, qui a marqué de sont talent l’histoire du cinéma.

Portrait de William Hurt - dessin procreate

Pour dessiner ce portrait, je me suis inspiré d’une photo du film Broadcast News (1987). William Hurt était alors au sommet, après avoir enchaîné des films marquants comme Au-delà du réel de Ken Russel (1980), La Fièvre au corps (1981) et Les Copains d’abord (1983) de Lawrence Kasdan, Le Baiser de la femme araignée d’Hector Babenco (1985), pour lequel il remporte l’Oscar du meilleur acteur, et Les Enfants du silence de Randa Haines (1986).

Les années 90 sont moins glorieuses. Il tourne beaucoup, travaille avec des réalisateurs prestigieux pour des projets ambitieux, mais les films sont moins déterminants. A partir des années 2000, il se tourne vers des seconds rôles de prestige, notamment dans A.I. Intelligence Artificielle de Steven Spielberg (2001), Le Village de M. Night Shyamalan (2004), A History of Violence de David Cronenberg (2005) ou Into The Wild de Sean Penn (2007).

En 2008, il endosse le rôle du lieutenant général Thaddeus « Thunderbolt » Ross dans L’Incroyable Hulk de Louis Leterrier (2008). Il reprendra ce personnage dans plusieurs film de la saga Avengers chez Marvel, jusque Black Widow de Cate Shortland (2021).

L’illustration a été dessinée avec Procreate sur iPad. Comme on le voit dans la vidéo timelapse, c’est dessin rapide.

5 commentaires sur “William Hurt illustré

Ajouter un commentaire

  1. Bonsoir,
    J’apprends par votre publication la disparition de ce grand acteur. Encore un qui aura disparu dans l’anonymat et c’est bien dommage. Si je retiens une prestation marquante (c’est un avis tout personnel) c’est bien son rôle dans « Smoke » réalisé par Wayne Wang et tiré de l’œuvre de Paul Auster. Vous l’aurez compris je suis fan également de Paul Auster.
    Merci pour votre billet et cette illustration qui lui rendent un bien bel hommage.

    https://mamanlyonnaise.wordpress.com/2021/12/17/le-conte-de-noel-dauggie-wren-paul-auster/

    Merci

    Aimé par 1 personne

    1. Merci. 🙂 C’est en effet une triste nouvelle. Il était malade depuis quelques temps déjà, ce qui explique peut-être sa discrétion ces derniers temps. Je n’ai pas vu « Smoke », mais je suis moi aussi un grand fan d’Auster.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :