Inspiration photo : Giboulées de mars

A Liège, nous n’avons pas eu que de jolis matins en mars. Nous avons pu vivre tous les cas de figure météos. Pas exactement des giboulées. Mais entre le froid, la neige, le gris, la pluie et un peu de soleil, nous avons été servis. Autant d’ambiances compilées en photos et en vidéo.

Chaque matin, pour aller travailler, c’est le même chemin. Mais la météo est toujours différente.  Le soleil est l’exception. Le gris et la pluie sont la règle. Et parfois, en ce mois de mars, la neige est venue pointer son nez.

Place Saint-Lambert sous le soleil matinal (à Liège)
Un peu de soleil à la Place Saint-Lambert

Quand il pleut, le Point Chaud de la Place Saint-Lambert apparaît comme un refuge, un point coloré et lumineux dans l’obscurité et le froid.

Un Point Chaud dans la nuit et la pluie (Place Saint-Lambert, Liège)
Un Point Chaud dans la nuit et la pluie (Liège)

Les annexes du Palais de justice prennent un air sinistre sous le ciel lourd et la menace de pluie. Quelqu’un travaille déjà (ou a oublié d’éteindre la lumière la veille).

Matin pluvieux à Liège
Une lumière dans la pluie…

A cette heure matinale, on croise peu de monde, surtout quand il fait mauvais. Surtout  des jeunes et des gens pressés d’aller en cours ou au travail, en transit entre le train et le bus.

Matin pluvieux au centre de Liège

Depuis peu, une nouvelle statue a fait son apparition sur mon chemin. De dos, le tsar Pierre le Grand ressemble à la silhouette d’un guetteur découpée devant une mer de nuages…

Le guetteur (statue de Pierre le Grand, Liège)
Le guetteur (statue de Pierre le Grand)

L’ambiance est si triste que l’envie vous prend de rebrousser chemin.

Passerelle de la Principauté sous la pluie (Liège)
Passerelle de la Principauté sous la pluie

Sur la Passerelle de la Principauté, les architectures anciennes  et modernes se reflètent dans les flaques.

Reflets sur la Passerelle de la Principauté (Liège)
Reflets sur la Passerelle de la Principauté (Liège)

Je m’arrête souvent au milieu de la passerelle pour prendre une photo du Palais des Princes-Evêques. Ce matin-là, un touriste un peu particulier squattait les lieux.  L’oiseau semblait perdu dans sa contemplation du monument. Puis, il  a tourné la tête et s’est envolé…

L'oiseau et les Princes-Evêques (Liège)
L’oiseau qui aimait les Princes-Evêques

De la passerelle, vous voyez les voitures descendre vers le Palais et la ville. Cet autre matin, il faisait froid et une fine poudre neigeuse jonchait la rue et les trottoirs.

Vue sur le Palais des Princes-Evêques (Liège)

En contrechamps, d’autres voitures quittent la ville vers Sainte-Croix et Saint-Martin, en direction de la banlieue ou de l’autoroute.

Vers Sainte-Croix et Saint-Martin (Liège)
Vers Sainte-Croix et au-delà !

Je continue mon chemin vers l’église Saint-Servais, coincée entre la Gare du Palais et les extensions du Palais de justice.

Eglise Saint-Servais, Liège
Vers l’église Saint-Servais

J’arrive au Cadran, lieu de passage et de croisement entre la ville et la banlieue, les trains, les bus et les voitures.

Le Cadran et Saint-Martin (Liège)
Le Cadran

C’est ici que j’attends ma collègue, avec qui je fais du covoiturage. En attendant sa voiture, je regarde les gens aller et venir dans le froid.

Vieilles maisons au Cadran (Liège)
Les vieilles maisons du Cadran

Au loin, je vois toujours le Palais des Princes-Evêques, que les monstrueuses annexes modernes n’ont pas réussi à engloutir tout à fait.

Un peu de neige sur le Cadran (Liège)
Un peu de neige sur le Cadran et les Princes-Evêques (Liège)

Bientôt, ma collègue va arriver. Mars se termine et c’est la dernière fois que je parcours ce chemin pour aller bosser. Mon contrat s’achève et ne sera pas prolongé. D’autres aventures professionnelles s’ouvrent à moi. Les matins d’avril promettent d’être bien différents.

Le soleil se lève sur les Princes-Evêques et le Cadran (Liège)
Le soleil se lève sur les Princes-Evêques et le Cadran

7 commentaires sur “Inspiration photo : Giboulées de mars

Ajouter un commentaire

  1. D’une part, je vous souhaite de retrouver très vite du boulot (j’ai un fils graphiste en (un de plus) stage à Marseille, dont le « contrat »ne sera pas renouvelé, et selon lui, dans la deuxième ville de France, il n’y a pas de boulot intéressant qui puisse se présenter -à ses yeux-). Pas facile, donc.
    Les photos sont très belles. Mais, s’il vous plaît, faites en sorte qu’il fasse beau sur Liège (et Anvers) la première semaine d’août! (devinez pourquoi!)
    Bonne route et chance à vous!

    J'aime

    1. Merci. Entre contrats temporaires et subsides supprimés, ce n’est pas toujours facile en effet mais on s’accroche et on regarde vers l’avant. Pour la météo, je crains que mes pouvoirs en ce domaine soient limités, mais je vais faire le maximum… 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :