Je suis Charlie : le dessin plus fort que la terreur !

  Se réveiller avec la gueule de bois. Sans avoir bu. Toujours sous le choc. Toujours en colère. Avoir envie de dessiner. Pour conjurer l'horreur. Lutter contre la page blanche. Chercher les idées qui se dérobent. Et puis s'installer à la table à dessin. Crayonner rapidement. Tremper sa plume dans l'encrier. Et laisser l'encre noire... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :