Films cultes : Edward aux Mains d’argent

J’ai commencé à réfléchir à cette illustration au moment du confinement, en avril 2020. Je voulais écrire un article sur le thème « les films à (ne pas) regarder quand vous êtes confiné« . Edward aux mains d’argent n’était au sommet de la liste, même si le film de Tim Burton évoque les thèmes de l’isolement, du confinement et de la différence.

Edward Scissorhands - flat design vector illustration (version light)

Pris par mes autres Chroniques du confinement, je n’ai finalement pas eu le temps d’écrire l’article, mais le personnage d’Edward et son étrange histoire me sont restés en tête. Au moment du déconfinement, ils m’ont inspiré ce dessin de Taupe Chef, à propos de la réouverture des coiffeurs.

Taupe Chef : Edward au mains d'argent (réouverture des coiffeurs) -dessin

De l’encre au vectoriel

Pour préparer ce dessin, j’ai dessiné rapidement le personnage à l’encre dans mon carnet. J’aimais tellement le résultat que j’ai cherché à le finaliser et à l’adapter en version vectorielle sur Illustrator.

Edward aux mains d'argent (Edward Scissorhands) - dessin à l'encre

Cette adaptation a pris un peu plus de temps que prévu. Comme j’avais d’autres projets et d’autres articles sur le feu, j’ai avancé sur cette illustration petit à petit, pendant des moments creux. Quelques semaines plus tard, la voici enfin terminée, juste à temps pour Halloween.

Le film le plus personnel de Tim Burton ?

Réalisé par Tim Burton, Edward aux mains d’argent (Edward Scissorhands) est sorti en 1990. Ce film marque la première collaboration de Tim Burton avec Johnny Depp. C’est aussi la dernière apparition de Vincent Price au cinéma.

Ce conte gothique transpose l’histoire de Frankenstein dans une banlieue de Floride. Laissé inachevé suite au décès de son père-inventeur, Edward se retrouve seul, abandonné dans un sombre château, avec des ciseaux aiguisés à la place des mains. Recueilli par une représentante en cosmétiques, Edward découvre l’univers coloré de la banlieue de Tampa, tombe amoureux, apprend à utiliser ses ciseaux, connaît le succès parmi les habitants avant d’être cruellement rejeté.

Edward aux mains d’argent est sans doute le film le plus personnel de Tim Burton. Il y exprime sous forme de conte fantastique, à la fois drôle et tragique, ses souvenirs, ses émotions et ses angoisses de jeunesse. C’est pour moi un des meilleurs films de Burton et rien qu’à en parler, j’ai envie de le revoir.

Isolement et différence

Même si les thèmes du confinement et de l’isolement sont abordés dans le récit, c’est surtout le thème de la différence qui est au coeur du film. C’est d’ailleurs un thème central de toute l’oeuvre de Tim Burton. Edward aux mains d’argent encourage tous ceux qui sont (ou qui se sentent) différents à surmonter leur handicap et à faire de leur différence une force. Le film va plus loin : le vrai danger réside moins chez les personnes différentes que chez ceux qui ne peuvent les accepter.

Edward Scissorhands - illustration vectorielle (version sombre)
Une variante plus sombre de l’illustration

Restons-en là dans l’analyse. Edward aux mains d’argent est surtout un film fascinant, à la fois doucement effrayant, drôle et tragique. Johnny Depp a créé un personnage qui vous reste en mémoire. Le talent de conteur et la poésie visuelle de Tim Burton font des merveilles, soulignés par la musique de Danny Elfman, le compositeur fétiche de Burton. Bref, si vous ne l’avez pas vu, c’est un chef-d’oeuvre à découvrir.

L’affiche

Je me suis amusé à créer cette affiche alternative, à partir de l’illustration.

Edward Scissorhands, poster alternative (version claire)
Variante claire
Poster alternatif Edward Scissorhands (version sombre)
Variante sombre

Bonus

En bonus, voici un portrait de Tim Burton, dessiné il y a dix ans. Autre technique, autre style, mais déjà cette fascination pour le personnage d’Edward aux mains d’argent.

Tim Burton et la Palme d'or - Portrait (peinture numérique)

6 commentaires sur “Films cultes : Edward aux Mains d’argent

Ajouter un commentaire

  1. Très bonne idée, j’ai une petite préférence pour l’affiche avec le fond turquoise, cela fait plus référence aux couleurs pop de la banlieue dans le film. C’est un film que je ne me lasse pas de revoir, il n’a pas trop mal vieilli finalement et c’est un très beau conte ! 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :