Tempête à Blankenberge

Cet été, nous avons pris la décision d’annuler notre voyage au Portugal et de passer nos vacances en Belgique. Ce fut un été particulier, avec des nouvelles pas trop rassurantes et une météo pas très clémente. Tout en voyageant dans mes archives italiennes, nous nous sommes offert une escapade d’un week-end à Gand et, cette dernière semaine d’août, quelques jours à Blankenberge, sur la côte belge.

Dans les deux cas, nous n’avons pas eu de chance avec la météo. La pluie, à Gand comme à Blankenberge, ne nous a pas empêché de visiter ou de profiter de l’air marin et de l’ambiance si caractéristique de la Mer du Nord.

Tempête à Blankenberge : le gris bleuté de la Mer du Nord
Le gris bleuté de la Mer du Nord

Je raconterai plus tard en détail notre week-end gantois et le séjour à Blankenberge. Aujourd’hui, c’est en pleine tempête que nous plongeons, avec une vidéo et une série de photos prises sur la plage pendant le passage de la tempête Francis.

Tempête sur Blankenberge

Francis est passé au-dessus de la côte belge dans la nuit du 25 au 26 août et s’est attardé au matin du 26, en plein milieu de notre séjour. Le vent n’a pas troublé notre sommeil, mais quand nous nous sommes levés le mercredi, nous avons été surpris par le spectacle des passants luttant contre le vent sur la digue.

Tempête sur Blankenberge : du vent sur la digue

De notre studio, nous pouvons voir la plage déserte et les effets du vent. Nous l’entendons hululer.

Tempête à Blankenberge : sortie sur la plage venteuse

Je n’ai pas résisté à une sortie photographique sur la plage. C’est compliqué de marcher sur la plage dans ces conditions, mais le spectacle en vaut la peine.

Tempête à Blankenberge : vers la plage
Sur le chemin vers la plage, le sable s’est accumulé.
Tempête à Blankenberge : le sable danse sur la plage
Le sable danse sur la plage

Sur la plage, le vent fait danser le sable en de longues rivières qui courent sur le sol. Il est difficile de rendre compte de la beauté et de l’étrangeté de ce spectacle en photo, mais le ballet du sable et la violence du vent sont bien visibles en vidéo.

On y entend le vent souffler au point de claquer dans le micro de l’appareil photo. On ressent l’ambiance presque surréaliste de la plage presque déserte. On voit les courageux braver le vent, lutter, avancer malgré tout, tenter de capter quelques images.

Tempête à Blankenberge : des courageux sur la plage

Tempête à Blankenberge : des chevaux sur la plage
Des cavaliers passent, indifférents à la tempête

C’est une épreuve physique. Le vent violent crie, vous bouscule, vous pousse, vous repousse, vous fouette le visage, vous jette du sable dans les yeux. Pourtant, vous refusez de quitter la scène de crime.

Tempête à Blankenberge : photographier le vent

Tempête à Blankenberge : la plage est déserte
La plage abandonnée

Au loin, la silhouette du Pier vous nargue, indifférent. Il y a tant d’années qu’il résiste au vent et à la pluie. Ce n’est pas cette tempête qui l’effraie.

Tempête à Blankenberge : la bouée et le Pier

Tempête à Blankenberge : la bouée jaune et le Pier

Après une demi-heure de balade, il faut rentrer. L’appareil photo ne semble pas trop apprécier l’expérience. En revenant vers la digue, nous croisons un transat ensablé, abandonné.

Tempête à Blankenberge : le transat abandonné
Un transat abandonné et ensablé

Des cabines de plage résistent vaillamment à la tempête. Des mouettes se sont installées sur leur toit. Elles ne semblent pas trop perturbées par la violence du vent. Elles aussi, elles en ont vu d’autres.

Tempête à Blankenberge : mouettes sur la cabine de plage

Tempête à Blankenberge : les cabines et la mouette

Tempête à Blankenberge : les mouettes résistent à la tempête
Les mouettes résistent à la tempête.

Les bars de plage resteront fermés aujourd’hui. Personne ne défiera le vent pour boire un cocktail. Les sièges en bois exotiques s’offrent un jour de relâche.

Tempête à Blankenberge : le bar de plage est fermé

Tempête à Blankenberge : statue d'inspiration indienne
Les statues exotiques paraissent encore plus surréalistes dans la tempête.

Les têtes sculptées et les divinités indiennes, aussi fausses qu’exotiques, se demandent bien ce qu’il leur arrivent.

Tempête à Blankenberge : Le Bouddha du bar de plage
Bouddha reste sourd à la tempête

A Blankenberge, ces jours de tempête sont mauvais pour le tourisme. Ils sont une aubaine pour le photographe. Les ambiances et les images qu’ils lui offrent sont uniques. Une vague impression de fin du monde, une odeur de fin de saison, une beauté teintée de violence et de mélancolie, une sensation onirique, douce-amère, tellement belge.

Tempête à Blankenberge : L'escalier bleu

 

 

8 commentaires sur “Tempête à Blankenberge

Ajouter un commentaire

  1. La beauté de dame Nature quand elle devient folle ! Et les difficultés du photographe… Beau reportage ! j’aime sentir la force du vent sur la côte, voir la mer déchaînée, le sable voler…(à condition que cela ne dure pas !)

    Aimé par 1 personne

  2. J’adore l’ambiance de tes photos ! La vidéo transcrit effectivement mieux le vent qui fait bouger le sable sur la plage, c’est impressionnant ! Ça me rappelle une plage en Crète, mais le grain du sable était plus gros, une vraie torture pour les mollets découverts ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ! J’avoue que je ne peux pas comparer la sensation sur les jambes, j’avais un pantalon ;-). Même avec du sable fin, je ne suis pas sûr que ce soit super agréable.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :