Visiter Naples : le centre historique

Après avoir exploré les collections gréco-romaines du Musée archéologique, nous sommes revenus à Naples pour visiter le centre historique. Une visite riche en surprises, bonnes et mauvaises, et en découvertes.

Lors de notre première excursion, nous n’avons pas été emballés par les abords du musée archéologique, déçus par l’impression de laisser-aller général des bâtiments. Cette impression s’est confirmée lors de cette deuxième incursion en territoire napolitain.

De la gare au centre historique

Comme la première fois, nous avons fait le trajet de Sorrente à Naples en train. Pour vous rendre au centre historique, pas besoin de prendre de métro. Le quartier se trouve à proximité de la gare Napoli Centrale. Une fois quitté les abords immédiats, la Naples moderne vous assaille dans toute sa brutalité.

Visiter Naples : le quartier de la gare
Le quartier autour de la gare, bruyant et animé.

Il faut d’abord traverser une large avenue. Surtout attendez le feu vert pour les piétons et restez sur vos gardes : les Napolitains ne s’encombrent pas trop du code de la route et, en Vespas comme en voitures, roulent comme des tarés.

Après s’être retrouvés dans une sombre ruelle, en plein marché noir, nous avons pressé le pas vers notre destination. Le malaise ne s’est pas dissipé en approchant du centre historique. Nous sommes passés devant de vieux immeubles au passé glorieux enfouis sous une épaisse couche de crasse. De la saleté partout, sur les murs, sur le sol. Et le bruit omniprésent des klaxons.

Visiter Naples : Fontaine de Formielllo, à l'arrière du Castel Capuano
Fontaine de Formiello. Un riche passé et beaucoup de saleté.

Nous pensions que cette première impression serait balayée une fois arrivés dans le centre historique, mais nous nous trompions.

Visiter Naples : passé et délabrement
Un passé glorieux, délabré et graffé.

Santa Caterina

Visiter Naples : église Santa Caterina a Formiello (extérieur)
Eglise Santa Caterina a Formiello (extérieur)

Sur notre chemin, nous passons devant l’église Santa Catarina a Formiello. L’extérieur est anodin, l’église ne figure pas sur notre plan, mais nous avons la curiosité d’y entrer et c’est une belle surprise. La sobriété de la façade dissimule un intérieur somptueusement décoré.

Visiter Naples : église Santa Caterina a Formiello (intérieur)
Eglise Santa Caterina a Formiello (intérieur)

Le Castel Capuano

Visiter Naples : la façade du Castel Capuano
Façade du Castel Capuano

Le Castel Capuano, un ancien palais royal transformé en palais de justice, marque l’entrée du centre historique. De là, nous avons suivi la via dei Tribunali.  Tracée sur l’emplacement du decumanus maximus romain, qui était un des axes principaux de la ville, elle traverse le centre historique, du Castel Capuano jusqu’à la Piazza Bellini.

Visiter Naples : le Castel Capuano vu depuis la via dei Tribunali
Le Castel Capuano vu depuis la via dei Tribunali

Tout de suite, je me suis senti oppressé dans ce dédale de rues étroites et sombres. C’était la première fois que cela m’arrive dans un centre historique.

Visiter Naples : via dei Tribunali
Via dei Tribunali, une rue animée

Les vieux pavés en pierre de lave jonchés de détritus, les murs abîmés couverts de graffitis, le regard peu accueillants des Napolitains installés devant leurs immeubles ou leurs échoppes, le linge suspendu au-dessus de nos têtes, le bruit, tout était à la fois pittoresque et vaguement inquiétant. Alors, nous avons pressé le pas.

Visiter Naples : via dei Tribunali

L’Obélisque de San Gennaro

Visiter Naples : piazzetta sedil Capuano
Piazzetta sedil Capuano

Après avoir dépassé  la piazzetta sedil Capuano, nous passons devant l’Obélisque de San Gennaro, qui se dresse sur une petite place derrière la cathédrale.

Visiter Naples : piazzetta sedil Capuano
Piazzetta sedil Capuano

Cet obélisque a été érigé par les Napolitains en 1631, pour remercier San Gennaro d’avoir protégé la ville lors de l’éruption du Vésuve en 1631.

Visiter Naples : murs anciens et graffitis
Murs anciens et graffitis (près de l’obélisque)

La cathédrale

Visiter Naples : façade de la cathédrale San Gennaro
La Façade de la cathédrale San Gennaro n’est pas photogénique.

La cathédrale Notre Dame de l’Assomption, aussi connue comme le Duomo San Gennaro, semble engloutie par les immeubles qui l’encerclent. Il est assez difficile de prendre du recul pour en contempler et photographier la façade néo-gothique. Ne vous laissez pas abuser par l’extérieur, qui cache des trésors insoupçonnés.

Visiter Naples : entrée de la cathédrale
Entrez dans la cathédrale : l’intérieur est surprenant.

A l’intérieur de la cathédrale, vous êtes surpris pas les dimensions, en particulier par la hauteur des plafonds et de la coupole, qui paraissent dépasser la façade.

Visiter Naples : la nef de la cathédrale
Dans la nef de la cathédrale

La cathédrale a connu une existence mouvementée et survécu notamment à un tremblement de terre et aux bombardements de 1943. Il a aussi vécu des remaniements et des rénovations importantes.

Visiter Naples : la coupole de la cathédrale
La coupole de la cathédrale est spectaculaire

La coupole baroque de la Cappella del Tesoro di San Gennaro, représente le Paradis et a été érigée au 17e siècle pour remercier le saint d’avoir protégé Naples lors de l’épidémie de peste de 1525-1529.

Visiter Naples : Cappella del Tesoro di San Gennaro
Cappella del Tesoro di San Gennaro

Cette chapelle dédiée à San Gennaro accumule les oeuvres d’art. C’est un peu chargé, mais c’est magnifique, jusque dans les moindres détails.

Visiter Naples : détail sur une porte, dans la cathédrale
Saint doré, sur une des portes de la chapelle.

Santa Restituta

Visiter Naples : la basilique de Santa Restituta
La basilique de Santa Restituta

La cathédrale cache une autre surprise de taille : deux églises en une. En effet, à gauche de la nef, vous accédez à l’ancienne basilique de Santa Restituta. Cette église d’époque paléochrétienne a été remaniée dans le style baroque, mais conserve encore son architecture primitive. Ici encore, c’est le plafond qui nous a marqué, ainsi que les mosaïques dans une des chapelles latérales.

Visiter Naples : chapelle de la basilique de Santa Restituta
Chapelle décorée de mosaïques

San Lorenzo Maggiore

Visiter Naples : le cloître de San Lorenzo Maggiore
Le cloître de San Lorenzo Maggiore

Le complexe San Lorenzo Maggiore, à deux pas de la cathédrale, réserve lui aussi son lot de surprises. Autour du cloître tranquille du monastère, vous admirez deux autres plafonds somptueusement décorés.

Visiter Naples : plafond de San Lorenzo Maggiore
Visiter Naples : plafond de la salle capitulaire

Puis vous découvrez une petite collection de crèches napolitaines, dont la pièce maîtresse est cette imposante crèche animée.

Visiter Naples : crèche napolitaine
Crèche napolitaine animée (détail)

C’est sous le monastère que se trouve son plus surprenant trésor : les ruines du macellum romain, un marché couvert construit à l’emplacement de l’agora de la Neapolis grecque.

Visiter Naples : les souterrains romains de San Lorenzo Maggiore
Les souterrains de San Lorenzo Maggiore

Vous descendez quelques marches et, soudain, vous êtes ailleurs, dans ce petit morceau de Neapolis miraculeusement préservé. L’expérience est vraiment déroutante, même si ces ruines ne peuvent rivaliser avec les sites de de Pompéi et d’Herculanum.

Visiter Naples : les ruines de Neapolis à San Lorenzo Maggiore
Les ruines de Neapolis

La visite devrait plaire aux enfants, mais si vous êtes claustrophobe, mieux vaut s’abstenir.

Visiter Naples : cellule du macellum romain
Cellule du macellum romain

San Paolo Maggiore

Visiter Naples : piazza san Gaetano
La piazza san Gaetano sépare San Lorenzo de San Paolo

Quand nous remontons à la surface et au présent, la matinée est bien avancée. Nous cherchons un endroit pour le lunch. Nous passons devant la basilique San Paolo Maggiore, sans y entrer. Elle est construite sur les ruines d’un temple romain, dont subsistent deux colonnes, intégrées à la façade.

Visiter Naples : San Paolo Maggiore
Visiter Naples : San Paolo Maggiore

Lunch à Naples

Visiter Naples : les rues étroites et animées du centre historique

Dans l’entrelacs de vieilles rues, les pizzerias attrape-touriste ont poussé comme des champignons. L’exiguïté de ces établissements se vantant de cuisiner « les meilleures pizzas de Naples au prix le plus bas » nous fait fuir.

Visiter Naples : à la recherche d'une pizzeria

Nous continuons à descendre la via dei Tribunali et nous passons devant le buste de Pulcinella (Polichinelle), un personnage napolitain de la commedia dell’arte.

Visiter Naples : le buste de Pulcinella
Touristes fatigués assis devant Pulcinella

Nous échouons finalement au Caffé Letterario Intra Moenia, Piazza Bellini, un café littéraire qui sert de la petite restauration. Pas de pizza au menu, mais des pâtes, du fromage, de la charcuterie et du vin.

Visiter Naples : lunch piazza Bellini
La terrasse du café littéraire, piazza Bellini.

Piazza Bellini

Visiter Naples : fragment des remparts grecs de Neapolis, piazza Bellini
Fragment des remparts grecs de Neapolis

Après avoir mangé, l’enthousiasme des enfants pour continuer l’exploration du vieux Naples a fondu. Il fait chaud et l’idée de retraverser le quartier pour retourner à la gare ne séduit que moi. Nous décidons d’aller jusque la piazza Dante toute proche pour y reprendre le métro jusque la gare. Avant de quitter la piazza Bellini, nous passons devons les ruines d’un fragment des remparts de la Neapolis grecque. A Naples, l’ombre du passé n’est jamais loin.

Visiter Naples : vers la via Port'Alba
Vers la via Port’Alba

La Porta Alba

Visiter Naples : bouquiniste dans la via Port'Alba
Bouquiniste

La courte via Port’Alba, une rue petite rue piétonnière où se sont installés des bouquinistes,  nous mène jusqu’à la Porta Alba, une des anciennes portes de Naples.

Visiter Naples : volets peints d'un bouquiniste de la Porta Alba

Cette petite rue attire aussi les artistes et les graffeurs.

Visiter Naples : street art à la Porta Alba
Street art à la Porta Alba

Aujourd’hui, les vestiges de la Porta Alba se trouvent perdus dans un coin de la monumentale piazza Dante.

Visiter Naples : Porta Alba, piazza Dante
Porta Alba, piazza Dante

Piazza Dante

Visiter Naples : Piazza Dante
Piazza Dante

La piazza Dante est dominée par le Foro Carolino, un hémicycle dont les dimensions imposantes écrasent un peu la statue de Dante Alighieri, qui donne son nom à la place.

Visiter Naples : Foro Carolino, piazza Dante
L’imposant Foro Carolino

De la piazza Dante, vous rejoignez rapidement le Musée archéologique ou le monastère de Santa Chiara. Pour nous, c’est ici que se termine notre deuxième journée à Naples et c’est un avant-goùt de la prochaine excursion, où nous visiterons le quartier monumental.

Visiter Naples : statue de Dante Alighieri
Statue de Dante Alighierimonstreetstss

Les contrastes de Naples

Visiter Naples : contrastes du centre historique

Visiter le centre historique de Naples est une expérience intense et mémorable. C’est un quartier animé et contrasté, à la fois déstabilisant et fascinant. Toutes les époques s’y mélangent : la Neapolis grecque et romaine, la Naples médiévale, les peintures de la Renaissance, les dorures baroques et les arnaques modernes.

Visiter Naples : street art dans le centre historique
Tronche napolitaine (street art)

Vous serez déroutés par le bruit, la crasse, l’humeur des Napolitains. Vous serez tristes et en colère devant le laisser-aller des bâtiments. Finalement, vous serez séduit par les trésors qui se cachent dans les églises, les monastères et les palais.

Visiter Naples : la cathédrale
Détail de la cathédrale

 

5 commentaires sur “Visiter Naples : le centre historique

Ajouter un commentaire

  1. C’est une ville qui traîne une réputation très négatives, des amis y sont allés et ont détestés. Il y a de belles pépites architecturales, parfois un peu trop chargée à mon goût. L’entretien de la ville laisse à désirer, un peu comme les 17, 18 et 19ème à Paris, il y a de beaux monuments mais il faut faire avec la saleté et « l’amabilité » des gens du coin …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :