7 idées pour survivre à la vague de chaleur

Après un mois de juillet plutôt pluvieux et plutôt frais, la chaleur fait son grand retour. Au début, tu es ravi de voir revenir le soleil.

Puis, à mesure que la chaleur monte, que le soleil s’installe et que le beau temps se transforme en vague de chaleur, ton indice de satisfaction devient inversement proportionnel à celui de ta crème solaire.

Ta motivation tourne au ralenti, ton inspiration s’assèche, ton cerveau bouillonne et ta productivité fond comme neige au soleil.

Tu n’as plus qu’une envie : camper dans la baignoire ou t’installer dans le bac à glaçons. Pour rafraîchir ta motivation ou pour réhydrater ton inspiration, voici un petit guide de survie avec 7 idées rafraîchissantes pour traverser la canicule.

1 Arrêter l’ordinateur

Trop chaud pour travailler : iMac en train de fondre (vector illustration)

Quand il fait trop chaud, mon ordinateur commence à surchauffer. Il devient un radiateur qui augmente encore la température de mon bureau et commence à se comporter bizarrement. Il me bombarde de pubs pour des rafraîchissements et des séjours en Arctique. Quand il n’en peut plus, il s’arrête brutalement. L’écran se gèle sur la dernière illustration en cours. Je comprends alors qu’il est temps de faire une pause

Alors, j’éteins mon ordi. Je le laisse souffler un peu et fais une activité sans électronique. C’est le moment de s’installer dans la pièce la plus fraîche et de retourner au papier. Faire des croquis, prendre des notes sur un dossier, gribouiller des idées dans un carnet, lire un livre,…

2 Sieste et inspiration

Faire une sieste aux heures les plus chaudes peut être une bonne idée. Je m’installe dans le canapé avec un bon disque sur la platine. Je ferme les yeux, me laisse bercer par la musique et commence à dériver.

Faire la sieste et avoir des idées (vector illustration)

Parfois, le sommeil m’emporte. Parfois, il me frôle seulement. Je sommeille et je rêvasse un petit moment, souvent jusque la fin du disque.

Ces siestes ne sont pas du temps perdu. D’étranges idées me viennent lors de ces rêveries. Souvent, elles sont vraiment trop bizarres ou irréalisables. Parfois, elles sont vraiment bonnes. Je les note alors dans mon carnet pour ne pas les oublier et les laisse reposer. Il arrive qu’elles deviennent des illustrations ou des articles de blog, plusieurs mois plus tard parfois.

3 Trouver de la fraîcheur près de chez soi

Mon premier réflexe quand il fait trop chaud est de rester planqué chez moi. La maison est plutôt fraîche et elle résiste bien aux fortes chaleurs. Après quelques jours, pourtant, revient l’envie de sortir et de bouger un peu.

Il y a forcément près de chez toi des idées d’activités à faire en cas de vague de chaleur. Des endroits où prendre le frais (un lac, une forêt, la mer,…) ou des activités à l’intérieur. Aller voir une exposition ou au cinéma par exemple.

A Liège, les ruelles ombragées du centre historique sont une belle idée de balade quand il fait trop chaud. Le parcours est balisé de fontaines et de points d’eau. En chemin, les adultes peuvent savourer une délicieuse bière locale bien fraîche tandis que les enfants se rafraîchissent avec une glace artisanale.

Ombre et fraîcheur dans les ruelles des Coteaux à Liège
Les ruelles ombragées et fraîches des Coteaux à Liège

4 Visiter quand il fait chaud

Quand la vague de chaleur vire à la canicule et s’éternise, tu as peut-être envie de t’aventurer un peu plus loin et de visiter malgré tout. En Belgique, le premier réflexe est de foncer vers la côte belge, où il fait toujours quelques degrés de moins que dans le centre du pays. L’idée est imparable sur le papier, mais quand il y a trop de monde elle est beaucoup moins rafraîchissante en pratique.

Il y a d’autres alternatives. Les grandes villes belges ont toutes des trésors à découvrir. Des musées climatisés à visiter, des parcs ombragés où se relaxer, des châteaux fort frais où se réfugier, des souterrains à explorer,…

Les souterrains de la Citadelle de Namur : une idée pour fuir la chaleur
Les souterrains de la Citadelle de Namur : une idée pour fuir la chaleur

5 Photographie et canicule

Pour le photographe, les vagues de chaleur offrent de nombreuses possibilités. J’ai écrit un article sur comment photographier la ville quand il fait chaud. Si tu aimes le frais, sors tôt le matin ou en soirée pour prendre des photos et reste chez toi pendant les heures chaudes pour te reposer ou développer tes photos (si ton ordinateur n’a pas trop chaud).

Si tu es plus courageux et que la chaleur ne t’effraies pas, la luminosité intense de ces périodes de forte chaleur offrent de belles opportunités photographiques.

Pique-nique à l'ombre sous la canicule (Les Coteaux, Liège)
Pique-nique à l’ombre sous la canicule (Les Coteaux, Liège)

Dans tous les cas, n’oublie pas de te protéger du soleil et de t’hydrater.

6 Des expérimentations rafraîchissantes

Même si je fonctionne au ralenti pendant les vagues de chaleur, ces périodes sont plutôt créatives et inspirantes pour moi. Les siestes, la lumière et l’ambiance estivale ont un effet dopant sur mon inspiration et de nombreuses idées affluent. Elles ne sont pas toujours bonnes, mais dans le tas il y en a toujours quelques-unes qui valent la peine d’être notées et qui finissent par aboutir.

Quand je ne sors pas prendre des photos, je me terre dans mon antre. J’en profite pour faire du tri dans mes disques dur et mes carnets à dessin. L’envie d’expérimenter me gagne, des idées un peu déjantées me viennent, comme cette vidéo Cocktail vs Piscine, mélangeant des gros plans de carafes de sangria et de mojito avec des images sous-marines prises dans la piscine de l’hôtel, lors de nos dernières vacances en Espagne.

Je ne sais toujours pas si c’était une bonne idée, mais cette vidéo m’a aidé à améliorer mes compétences en montage et était donc utile.

7 Garder le sens de l’humour

Même si ces périodes caniculaires sont difficiles pour toi, n’oublie pas qu’elles ne durent pas. Tôt ou tard, l’orage puis la pluie reviendront. Tu regretteras alors le soleil.

Prendre la situation avec humour aide à traverser la vague de chaleur. Rire et sourire aide à rafraîchir l’atmosphère.

Et toi tu aimes les vagues de chaleur ? Quelles sont tes idées pour y survivre et les traverser ?

3 commentaires sur “7 idées pour survivre à la vague de chaleur

Ajouter un commentaire

  1. En priorité, je choisis la 2 : sieste et inspiration.
    Une autre méthode (anti-écolo et très idiote!), placer son lit près du réfrigérateur et laisser la porte de celui-ci ouverte. Attention cependant aux ours polaires, qui ne supportent pas les ronflements et peuvent devenir agressifs.
    A la question : » Et toi tu aimes les vagues de chaleur ? », ma réponse est oui, mais l’hiver uniquement.
    Maintenant, c’est comme la Covid 19, tout le monde est touché ! mais on court moins de risques, en restant à l’ombre.
    Bon courage à toi!

    J'aime

  2. Je limite le temps sur l’ordi pour ne pas faire trop souffrir le matériel et de toute façon, j’ai du mal à être motivée pour aller sur l’ordi en temps de canicule, après la journée de boulot et les 50°C dans le RER, c’est le mode douche et détente qui l’emporte ! 😀

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :